Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 07:41

2 avril : Bienheureux Vilmos Apor.

 

Apor_Vilmos.jpg

"La Croix fortifie le faible et

rend doux le fort!".

 

Bienheureux Vilmos Apor.

 

Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet,

curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

Vimos Apor naquit dans l' actuelle Roumanie, le 29 février 1892, et était issu

d' une famille de neuf enfants.

Son père mourut en 1898 et il reçut l' éducation de sa mère et de précepteurs particuliers.

Entré au séminaire en 1909, il fut ordonné prêtre en 1915. Pendant la guerre, il fut vicaire

à Gyula puis chapelain militaire de la Croix-Rouge austro-hongroise.

En 1941, le Pape Pie XII le nomma évêque de Györalors : il choisit comme devise :

"La Croix fortifie le faible et rend doux le fort".

Vilmos se montra généreux envers les indigents, mettant sa voiture à disposition des

pauvres et des nécessiteux; quant à ses prêtres, ils pouvaient venir le trouver n' importe

quand et sans prévenir : ils étaient toujours accueillis fraternellement par leur évêque!

En 1944, la Hongrie fut occupée par le Reich et les lois raciales furent promulguées.

Monseigneur Apor s' éleva alos vivement contre ces lois, protestant contre la création d' un

ghetto, faisant parvenir des secours aux déportés tout en multipliant les sermons et

la prédication de l' Evangile.

Il n' hésitera pas à adresser un télégramme à Hitler dans lequel il disait :

"Les Commandements Divins s' imposent également au Führer. Le temps viendra où

il devra rendre compte à Dieu et au monde de ses actes".

 En novembre 1944, les soviétiques étaient aux portes de la ville et

     ils s' en emparèrent, en mars 1945, durant la semaine sainte.  

Le mercredi-saint, des soldats soviétiques se présentèrent à l' évêché où s' étaient réfugiés

un grand nombre de femmes des environs. Le courageux évêque refusa de les livrer aux soldats,

craignant pour leur vie et pour leur dignité. Le lendemain , les soldats revinrent : essuyant un

nouveau refus, ils tirèrent sur l' évêque à bout portant et s' enfuirent. Transporté à l' hôpital,

Vilmor Apor put encore communier, le jour de Pâques et s' éteignit le lendemain, 2 avril 1945.

Il fut béatifié le 9 novembre 1997 par le Pape Jean-Paul II.

Bienheureux Vilmos,

toi qui as pris la défense des petis et des vulnérables,

prie pour nous tous,

et donne à tous les chrétiens d' oeuvrer, là où ils sont,

pour la défense de toute vie créée à l' image de Dieu.

Amen.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens