Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

"Notre Sauveur, à la dernière Cène, la nuit où Il était livré, institua LE SACRIFICE EUCHARISTIQUE DE SON CORPS ET DE SON SANG POUR PERPETUER LE SACRIFICE DE LA CROIX AU LONG DES SIECLES, JUSQU'A CE QU'IL VIENNE, et en outre pour confier à l'Eglise, Son Epouse bien-aimée, le Mémorial de Sa mort et de Sa Résurrection :
SACREMENT DE L'AMOUR, SIGNE DE L'UNITE, LIEN DE LA CHARITE, BANQUET PASCAL DANS LEQUEL LE CHRIST EST MANGE, L'AME EST COMBLEE DE GRACE, ET LE GAGE DE LA GLOIRE FUTURE NOUS EST DONNE.

Aussi l'Eglise se soucie-t-elle d'obtenir que LES FIDELES N'ASSISTENT PAS A CE MYSTERE DE LA FOI COMME DES SPECTATEURS ETRANGERS ET MUETS, mais que, le comprenant bien dans ses rites et ses prières, ils participent CONSCIEMMENT, PIEUSEMENT et ACTIVEMENT à l'action sacrée, soient FORMES PAR LA PAROLE DE DIEU, SE RESTAURENT A LA TABLE DU CORPS DU SEIGNEUR, RENDENT GRACES A DIEU; qu'offrant la Victime sans tache, non seulement par les mains du prêtre, mais aussi ensemble avec lui, ILS APPRENNENT A S'OFFRIR EUX-MEMES....POUR QUE, FINALEMENT, DIEU SOIT TOUT EN TOUS".


   CONCILE VATICAN II    SACROSANCTUM CONCILIUM  47

"On veillera à ce que LES FIDELES   puissent DIRE OU CHANTER ENSEMBLE EN LANGUE LATINE les parties de l'ordinaire de la Messe qui leur reviennent". 


     CONCILE VATICAN II      SACROSANCTUM CONCILIUM  54


"La liturgie n'est pas un spectacle, ce n'est pas non plus une catéchèse. Mais au moment ou l 'Eglise est le plus tournée vers le Seigneur, c'est là aussi qu'elle est la plus belle et la plus transparente à la Lumière qui l'habite...Pour cela, il faut que la liturgie soit elle-même, dans toute sa splendeur   naturelle. 
Le parti pris de tout réduire au minimum, de chasser le symbolisme, de bricoler les rites ne peut que faire écran.
Dans le RESPECT DES REGLES, le soin apporté au détail, la qualité des ornements et des chants, LE SOUCI DE FAIRE DE CHAQUE GESTE UNE PRIERE, il y a une petite ouverture vers le Ciel   que beaucoup perçoivent, allons-nous les priver de cela?".

   Père Michel Gitton.


"Ce que contient une Messe, c'est un infini de richesse, de supplication et de réponse.
JAMAIS L'EGLISE N'EPUISE LE CONTENU D'UNE MESSE, C'EST TOUJOURS PLUS QU'ELLE N'EN PEUT PRENDRE...
Si Jésus n'était pas le Verbe Incarné, l'Eucharistie serait impossible...
CHAQUE MESSE est, à travers la Croix du Christ, UNE GRANDE BENEDICTION, une explosion silencieuse de l'Amour, UNE GRANDE DESCENTE DE DIEU DANS LE MONDE pour empêcher qu'il périsse et que le mal l'emporte sur le bien...
Chacun peut entrer là et RENCONTRER PERSONNELLEMENT LE JESUS DE L'EVANGILE. Chacun, quelles que soient ses ignorances, les fautes dont le souvenir peut l'accabler, ses secrètes détresses intérieures, ose approcher, comme jadis la pécheresse dans la maison de Simon le pharisien ( Saint Luc 7, 36-50)...
Ceux à qui ces choses-là sont révélées, Jésus leur demande de s'unir à Lui".
  
Cardinal Charles Journet
  (+15 avril 1975)

 

2347251453_2b44a2c55f.jpg

 

QUAND LE CHRIST A-T-IL INSTITUE L' EUCHARISTIE?

Il l' a instituée le Jeudi-Saint, "la nuit même où Il était livré" (1 Corinthiens 11, 23),

alors qu' Il célébrait la dernière Cène avec Ses Apôtres.

 

QUE REPRESENTE L' EUCHARISTIE DANS LA VIE DE L' EGLISE?

Elle est la source et le sommet de la vie chrétienne.

Dans l' Eucharistie culminent l' action sanctifiante de Dieu envers nous et

le culte que nous Lui rendons. L' Eucharistie renferme tout le Bien spirituel de l' Eglise :

le Christ notre Pâque... A travers la célébration eucharistique, nous nous unissons déjà

à la liturgie du Ciel et nous anticipons la Vie Eternelle.

 

COMMENT DESIGNE-T-ON CE SACREMENT?

La richesse insondable de ce Sacrement se manifeste par différents noms qui en

traduisent les aspects particuliers. Les plus communs sont :

          EUCHARISTIE,

          SAINTE MESSE,

          CENE DU SEIGNEUR,

          FRACTION DU PAIN,

          CELEBRATION EUCHARISTIQUE,

          MEMORIAL DE LA PASSION, DE LA MORT ET DE LA RESSURECTION DU SEIGNEUR,

          SAINT SACRIFICE,

          SAINTE ET DIVINE LITURGIE,

          SAINTS MYSTERES,

          SAINT SACREMENT DE L' AUTEL,

          COMMUNION.

 

COMMENT JESUS EST-IL PRESENT DANS L' EUCHARISTIE?

Jésus-Christ est Présent dans l' Eucharistie d' une façon unique et incomparable.

Il est Présent dans l' Eucharistie de manière vraie, réelle, substantielle :

avec Son Corps, et Son Sang, avec Son Âme et Sa Divinité.

Dans l' Eucharistie, est donc Présent de manière sacramentelle, c' est-à-dire sous les espèces

du pain et du vin, le Christ tout entier, Dieu et homme.

 

                              ABREGE DU CATECHISME DE L' EGLISE CATHOLIQUE

                              Numéros 272-274-275-282.

 

 

 

P1000368

 

"S' il est vrai, comme nous le croyons, que LE CHRIST EST REELLEMENT

PRESENT DANS L' EUCHARISTIE,

il s' agit tout simplement de l' événement central. Pas seulement l' événement d' une journée,

mais celui de l' histoire du monde dans son ensemble,

 en tant que force décisive d' où peuvent ensuite venir des transformations.

 L' important, c' est que DANS L' EUCHARISTIE, LA PAROLE ET LA PRESENCE DU

SEIGNEUR DANS LES SIGNES NE FONT QU' UN.

Que nous recevons aussi l' événement sous forme de mots.

Que nous y répondons dans notre prière... Dans l' Eucharistie, les gens peuvent être façonnés de telle

sorte qu' il advienne quelque chose de nouveau. C' est la raison pour laquelle les grands personnages

qui ont accompli de véritables révolutions du Bien tout au long de l' histoire

sont les saints qui, touchés par le Christ,

 ont lancé de nouvelles impulstions dans le monde...

Il faut que ce soit bien compris : ce qui se passe ici n' a rien d' ordinaire!

IL EST ICI ET C' EST DEVANT LUI QU' ON S' AGENOUILLE.

Prenez garde! Ce n' est pas un quelconque rituel social auquel nous pourrions, 

à notre gré, participer ou ne pas participer".

 

                    Pape Benoit XVI.

                    In "Lumière du monde"

                    Un entretien avec Peter Seewald

                    Bayard 2011 pages 206-208.

 

"N' oublions jamais que derrière les rites, les prières,

les chants qui se répètent plus ou moins se cache

UNE REALITE MYSTERIEUSE QUI SE PASSE AU CIEL,

bien plus que sur la terre.

Nous sommes conviés à un spectacle grandiose qui n' est pas de ce monde, où les

où les Anges eux-mêmes sont associés.

Nous sommes CONVIES A ASSISTER A L' OFRANDE DE L' AGNEAU

SANS TACHE, qui dans un Acte toujours actuel Se présente à

 Son Père avec Ses blessures devenues

glorieuses et qui Lui dit : "Père, tout ce que J' ai fait, c' est pour les hommes qui sont là,

regarde-les comme Tu Me regardes, Je Me donne pour eux.

Si Tu vois en eux des péchés qui T' offensent, lave-les dans Mon Sang".

 

                    Père Michel Gitton.  

 

4531909501_1e6259f98a.jpg"LE CALICE SUR L' AUTEL ET LES SAINTS RITES,

QUI FONT DU PAIN ET DU VIN CONSACRES UN SEUL SACREMENT,

MARQUENT LE POINT LE PLUS ELEVE,

LE PLUS SUBLIME DE L' UNION ENTRE DIEU ET L' HOMME".

 

Bienheureux Pape Jean XXIII

(+ 3 juin 1963)

Homélie du 23 novembre 1958

à saint Jean-de-Latran. 

 

"Attitudes du corps, génuflexions, inclinations de tête... Rien n' est petit dans la Sainte liturgie,

quand on songe à la Grandeur de Celui auquel elle s' adresse".

 

Pape Paul VI.

Allocution du 31 mars 1967 au congrès international

des "ministrantes".

Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens