Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 11:57

Deuxième Dimanche de Pâques. Année C.

 

    "Chrétien!

Tu vaux plus que la bague de Joséphine!". 

 

Apparition aux Apôtres.

 

 

Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet,

curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

Le dimanche 24 mars -Jour des Rameaux- certains hommes étaient plus préoccuppés par les choses de ce monde que par le fait d' acclamer l' Unique Seigneur du monde, entrant triomphalement à Jérusalem et  y donnant ensuite Sa Vie pour la multitude des hommes; ainsi donc, ce jour-là, la bague de fiançailles que Napoléon Bonaparte offrit à Joséphine de Beauharnais, en 1796, s' est vendue à près de 900.000 euros : ceux qui participaient à ces enchères en furent médusés! Et nous, frères et soeurs, sommes-nous "médusés" en cette période pascale -période liturgique qui nous mènera jusqu' à la Pentecôte-,  "médusés" non par le prix de cette bague qui, en fin de compte n' est qu' une "babiole", mais "médusés", stupéfaits, sans voix devant le Prix fort qu' a "payé" notre Seigneur Jésus Christ pour nous racheter, pour nous sauver, pour nous ramener à Lui et, en définitive, pour nous arracher au filet de la mort? (Psaume 30, 5). C' est d' ailleurs ce qui arrachera à Saint Paul, ce cri, face au Mystère du Christ : "Ne le savez-vous pas? Notre corps est le temple de l' Esprit Saint... vous ne vous appartenez plus à vous-mêmes, car le Seigneur a payé le prix de votre rachat" (1 Corinthiens 6, 15-20). "En Jésus Christ mort et Ressuscité le monde a atteint sa destination finale... Le Christ est entré dans la mort comme on entre dans une sombre prison; mais Il en est sorti en passant par l' autre mur... Il a ouvert une brèche vers la Vie que personne ne pourra refermer, et par laquelle tous peuvent Le suivre. La mort n' est plus un mur contre lequel se brise toute espérance humaine; elle est devenue un pont vers l' éternité. Un "pont des soupirs", peut-être parce que personne n' aime mourir, mais un pont, non plus un abîme qui avale tout" (Père Raniero Cantalamessa. Homélie du Vendredi-Saint 29 mars 2013 à Saint-Pierre de Rome). Beaucoup, autour de nous, semblent indifférents à ce qui s' est passé le matin de Pâques, là-bas, à Jérusalem, dans un jardin, et pourtant, sans cet Evénement à nul autre semblable, -sans Pâques-, la vie de l' Eglise, le contenu des Evangiles que, depuis 2000 ans, nous lisons et commentons seraient totalement incompréhensibles! Aussi, ce matin, dans cette église, nous allons nous identifier à Thomas -comme à un frère jumeau-, nous allons avancer, à l' invitation de Jésus, pour regarder Ses Mains et Son Côté, et mesurer ainsi tout ce qu' Il a accompli et enduré pour nous et pour le Salut des hommes! Oui, en vérité, Jésus ne nous a pas aimés pour rire : "Vraiment -révélera-t-Il un jour à Sainte Angèle de Foligno-, Je ne t' ai pas aimé par plaisanterie!".

Chrétien, tu vaux plus que la bague de Joséphine!

Regarde le Prix astronomique qu' a payé Jésus!

Réalise tout ce qu' Il a librement donné et offert!

Il a donné Son Corps, Son Sang, Son Âme, Sa Divinité, Son Humanité :

 "Il a donné pouvoir aux roseaux de Le frapper très durement, Il a donné pouvoir aux clous de percer et de pénétrer Ses mains, Ses pieds,

 Il a donné pouvoir à la Croix de Le porter,

Il a donné pouvoir à l' éponge et au vinaigre d' insulter leur Auteur et Seigneur,

Il a donné pouvoir à la lance de pénétrer, d' ouvrir et de percer Son Coeur" (Sainte Angèle).

"Avance... et vois Mes mains... avance... et vois Mon Côté : cesse d' être incrédule, sois croyant... Heureux ceux qui croiront sans avoir vu!".

Oui, mes frères, le Seigneur nous veut "Heureux" : Heureux de la Foi! Heureux de tout miser sur Lui! Heureux de proclamer, contre vents et marées, à un monde qui fait la sourde oreille, à un monde qui ne pense qu' à guerroyer, boursicoter, planquer son argent en Suisse ou aux îles Caïmans, Il nous veut Heureux de proclamer qu' Il est le Vivant et qu' Il détient "les clés de la mort et du séjour des morts" (Apocalypse 1, 9-19). Depuis 2000 ans, le Seigneur a donné à Son Eglise et donc à tous Ses amis -et nous voulons en être!-, tous les moyens nécessaires pour parvenir au Bonheur de la Foi et cela, malgré les épreuves, les détresses, les souffrances, les doutes, les tentations de toutes sortes : Il nous a appris à prier et à fréquenter Son Père du Ciel, Il nous a envoyé Son Esprit qui -si nous Le laissons agir en nous-, nous oriente constamment vers le Bien, le Beau, le Vrai!-, Il nous a laissé les signes visibles, humbles et efficaces de la Grâce que sont les Sacrements -tout particulièrement la Sainte Eucharistie et le Pardon-, qui sont là pour fortifier, alimenter, intensifier et revigorer notre vie de Foi, Il nous a laissé également la tendre et douce proximité de Sa Mère, la Sainte Vierge Marie, qui nous regarde avec autant d' Amour que si nous étions -comme L' était et Le reste Jésus!-, "la chair de Sa chair"!

A nous tous, qui avons été Baptisés, à nous tous, qui croyons en Jésus mort et Ressuscité, ce Seigneur admirable pour qui nous valons plus que la bague de Joséphine, il est demandé, non seulement, d' accueillir le Mystère pascal mais -comme le dira dans un moment la prière après la Communion-, de laisser ce Mystère "agir en nos coeurs", afin que nous vivions pour Jésus, un Amour fort, un Amour solide, un Amour ardent! Oui, si notre Amour pour Jésus se fait plus ardent, nous continuerons de Le suivre comme de bons et fidèles disciples, en semant la paix et la joie que le monde ne peut donner; si notre Amour pour Jésus se fait plus ardent, nous ne cesserons pas de marcher sans peur de la vie et sans peur de la mort, en nous tenant en permanence du côté du Christ; si notre Amour pour Jésus se fait plus ardent, nous vivrons et recevrons la Sainte Eucharistie avec un coeur rempli de joie, de reconnaissance et d' adoration; si notre Amour pour Jésus se fait plus ardent, nous ne râterons aucune occasion pour bannir de notre coeur tout ce qui est détestable et empoisonne souvent nos relations humaines et nous nous montrerons aimables, serviables, attentionnés et bons, car -disait le grand Lacordaire- "c' est la Bonté qui rend Dieu populaire"; si notre Amour pour Jésus se fait plus ardent, nous ne négligerons aucun de nos devoirs familiaux, en consacrant du temps à notre femme, à notre époux, à nos enfants, à nos petits-enfants, à nos parents, à nos proches et amis; si notre Amour pour Jésus se fait plus ardent, nous soignerons le plus possible le travail qui nous incombe -aussi simple et modeste soit-il!-, en luttant contre toutes les formes de paresse ou de désinvolture, nous éteindrons, si nécessaire, nos grands et nos petits écrans, pour nous ouvrir davantage aux relations humaines... Allez, mes frères, c' est un vaste chantier qui nous attend tous les jours, vous et moi, celui de vivre "dès maintenant en enfants du Royaume" (Bénédiction solennelle de Pâques), celui de rendre Amour pour Amour à Jésus qui ne nous a pas aimés "par plaisanterie", Jésus dont les stigmates glorieux des mains et du Côté nous disent, encore aujourd' hui, le Prix astronomique et incommensurable de Son Amour : oui, en vérité, en vérité, je vous le dis ici -et je me le redis à moi-même-, et plus encore les Saintes Plaies de Jésus nous le disent à tous : nous valons bien plus que la bague de Joséphine!

Celui qui a des oreilles, qu' il entende!

Amen.

 

    Crucifixion : film Mel Gibson.

 

"Il a donné pouvoir aux roseaux de

 Le frapper très durement,

Il a donné pouvoir aux clous de percer et

de pénétrer Ses mains, Ses pieds...

Il a donné pouvoir à la lance de pénétrer,

d' ouvrir et de percer Son Coeur...

 Vraiment,

Je ne t' ai pas aimé par plaisanterie!".

 

Sainte Angèle de Foligno (+ 1309).

 

Homme des Douleurs soutenu par les Anges : Giovanni Santi.

 

"Pâques ne peut être un rite qui se répète péniblement chaque année.

Elle doit changer le coeur et la vie de chaque disciple".

 

Mgr Paglia.

 

A lire aussi en cliquant ci-dessous :

 

Homélie 2010 :

Deuxième Dimanche de Pâques. Année C. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

Homélie du Pape François : 

Homélie 2 ème Dimanche de Carême. Année C. Pape François.     

 

Méditation :

Deuxième Dimanche de Pâques. Année C. Monseigneur Vincenzo Paglia.  

 

 

Repost 0
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 10:38

"Tout repose sur la Foi

au Nom de Jésus!". 

 

Ascension du Christ-Dali.

 

Cliquez ci-dessous pour lire :

 

Jeudi dans l' octave de Pâques : Evangile du jour : Saint Luc 24, 35-48. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de saint Joseph des Falaises-Bidart.  

 

 

De quoi avons-nous besoin?

De qui avons-nous besoin?

Du Ressuscité!

De Sa Parole : "La Paix soit avec vous"!

Seigneur des seigneurs,

Christ-Ressuscité, donne-nous Ta Paix et

apporte-nous la Joie Eternelle!

 

Repost 0
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 14:10

Deuxième Dimanche de Pâques. Année C.

 

"Ouvrez votre coeur à la joie,

rendez grâce à Dieu qui

vous a appelés à entrer au Ciel,

dans Son Royaume, Alléluia! 

 

Reims-Portail Nord. 

 

    Cliquez ci-dessous pour lire : 

 

Homélie 2013 : 

 

      Deuxième Dimanche de Pâques. Année C (2013). Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet.   

 

Homélie 2010 :

Deuxième Dimanche de Pâques. Année C. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

 

Deuxième Dimanche de Pâques. Année C. Monseigneur Vincenzo Paglia.  

 

 

Homélie 2 ème Dimanche de Carême. Année C. Pape François.  

 

 

Méditation de Basile de Séleucie :

 

"Le Seigneur dit à Thomas : "Mets ton doigt dans la marque des clous. Tu me cherchais quand Je n' étais pas là, profites-en maintenant. Je connais to désir malgré ton silence. Avant que tu ne me le dises, Je sais ce que tu penses. Je t' ai entendu parler, et quoique invisible, J' étais auprès de toi, de tes doutes, et sans Me faire voir, Je t' ai fait attendre, pour mieux regarder ton impatience".

 

Basile de Séleucie,

Homélie aux nouveaux Baptisés. 

Repost 0
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 13:29

"Reste avec nous, Seigneur!

Mane nobiscum Domine!".

 

Sainte Communion donnée par le Pape Benoit XVI.

Le Pape Benoit XVI donnant la Sainte Communion.

 

Cliquez ci-dessous pour lire :

 

Mercredi dans l' octave de Pâques : Evangile du jour : Saint Luc 24, 13-35. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

Méditation du Pape Benoit XVI :

 

"Aujourd' hui aussi, le Ressuscité entre dans nos maisons et dans nos coeurs, bien que les portes soient fermées. Il entre en donnant la joie et la paix, la vie et l' espérance, des dons dont nous avons besoin pour notre renaissance humaine et spirituelle. Lui seul peut retourner ces pierres sépulcrales que l' homme place souvent sur ses propres sentiments, sur ses propres relations, sur ses propres comportements; des pierres qui marquent la mort : divisions, inimitiés, rancoeurs, jalousies, méfiance, indifférences.Lui seul, le Vivant, peut donner un sens à l' existence et faire reprendre le chemin à celui qui est fatigué et triste, découragé et privé d' espérance".

 

Pape Benoit XVI.

Audience générale du mercredi 11 avril 2012. 

 

 

Vous lirez aussi :

 

Pâques 2013 : Dimanche de la Résurrection. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet.  

 

 

Troisième Dimanche de Pâques. Année A. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

 

Méditation pour aujourd' hui. De la manière de recevoir la Sainte Communion. Monseigneur Jean-Paul Vincent, évêque de Bayonne (+ 1 er février 1994).  

Repost 0
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 09:32
Repost 0
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 07:50

"Lui est la Vie!

Si jusqu' à présent tu as été loin de Lui,

fais un petit pas :

Il t' accueillera à bras ouverts".

 

Pape François.

 

Christ transfiguré.

 

"Nous sommes comme les Apôtres de l' Evangile : nous préférons souvent garder nos sécurités, nous arrêter sur une tombe, à une pensée pour un défunt, qui à la fin vit seulement dans le souvenir de l' histoire comme les grands personnages du passé. Nous avons peur des surprises de Dieu... Il nous surprend toujours! Le Seigneur est ainsi... Ne sommes-nous pas souvent fatigués, déçus, tristes, ne sentons-nous pas le poids de nos péchés, ne pensons-nous pas que nous n' y arriverons pas?... Ne nous résignons jamais : il n' y a pas de situations que Dieu ne puisse changer, il n' y a aucun péché qu' Il ne puisse pardonner si nous nous ouvrons à Lui... Rien ne demeure plus comme avant... dans notre vie et dans l' histoire de notre humanité. Jésus n' est pas un mort, Il est Ressuscité, Il est le Vivant!... C' est un message qui est adressé à moi, à toi chère soeur et à toi cher frère. Combien de fois avons-nous besoin de ce que l' Amour nous dise : pourquoi cherchez-vous parmi les morts Celui qui est Vivant? Les problèmes, les préoccupations de tous les jours nous poussent à nous replier sur nous-mêmes, dans la tristesse, dans l' amertume... et là, c' est la mort. Ne cherchons pas là Celui qui est Vivant! Accepte alors que Jésus Ressuscité entre dans ta vie, accueille-Le comme Ami, avec confiance : Lui est la Vie! Si jusqu' à présent tu as été loin de Lui, fais un petit pas : Il t' accueillera à bras ouverts. Si tu es indifférent, accepte de risquer : tu ne seras pas déçu. S' il te semble difficile de Le suivre, n' aie pas peur, fais-Lui confiance, sois sûr que Lui, Il est proche de toi, Il est avec toi et te donnera la paix que tu cherches et la force pour vivre comme Lui le veut". 

 

Pape François.

Homélie du Samedi-Saint, 30 mars 2013

au cours de la Veillée pascale.

Repost 0
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 07:50

 Debout!

Ne reste pas avec les morts! 

 

Linceul de Turin.

 

"Mon Fils,

imite la vie des amis de Dieu,

comme eux, fais de bonnes actions.

Réveille-toi! Ne sois pas paresseux!

Entraîne ton voisin, tu es responsable de lui!

Lève-toi! Ne reste pas avec les morts!

Alors le Christ t' éclairera de Sa Lumière et

la Vie de Dieu portera des fruits dans ton coeur.

Oui, tous les Bienfaits de Dieu, tu les découvriras,

mais pour cela, tu dois être patient.

Les amis de Dieu ont été patients.

Ainsi ils ont obtenu les choses promises.

La grandeur des Saints, c' est la patience.

Sois patient pour faire partie de la

famille des amis de Dieu.

Tu peux être sûr d' une chose :

tu recevras une récompense qui dure toujours.

Quand une pensée te trouble, accepte-la avec patience.

Attends, et Dieu te rendra la paix...

Quand tu sens la colère monter en toi,

reste calme...

Comment allons-nous vers Dieu?

En nous faisant humble et plein de douceur.

Car Dieu dit : Quel est celui que Je regarde?

C' est l' homme humble et doux.

Avance ainsi sur la route du Seigneur.

Alors Il veillera sur toi et te donnera la force".

 

 

Saint Pacôme.

Conseils à un moine rancunier.

Bayard 1988 pages 10 et suiv.

Repost 0
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 09:23

      "Regarde Jésus!

Lui, la Pierre rejetée par les bâtisseurs,

fais-en la pierre d' angle de ta vie!

Accueille Jésus!

Aime Jésus!

Appuie-toi continuellement sur Jésus!

Ne cesse pas de faire route avec Jésus

en Lui disant :

"Roi Victorieux,

prends-nous tous en pitié!".

 

Homélie de Pâques 2013 :

Abbé Jean-Bernard Hayet.

 

Christ.

 

Cliquez ci-dessous pour lire :

 

Dimanche de la Résurrection : 

Homélie 2013 : 

Pâques 2013 : Dimanche de la Résurrection. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet.

    Homélie 2012 :

Dimanche de la Résurrection : Dimanche de Pâques : Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

Homélie 2011 :

Dimanche de la Résurrection. Dimanche de Pâques. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

Homélie 2010 :

Dimanche de Pâques. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

 

Octave de Pâques : 

Lundi dans l' octave de Pâques : Evangile du jour : Saint Matthieu 28, 8-15. Homélie de monsieurl' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse sint Joseph des Falaises-Bidart.

 

 

Mardi dans l' octave de Pâques : Evangile du jour : Saint Jean 20, 11-18. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

 

Mercredi dans l' octave de Pâques : Evangile du jour : Saint Luc 24, 13-35. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

 

Jeudi dans l' octave de Pâques : Evangile du jour : Saint Luc 24, 35-48. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de saint Joseph des Falaises-Bidart.  

 

 

Vendredi dans l' octave de Pâques : Evangile du jour : Saint Jean 21, 1-14. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de saint Joseph des Falaises-Bidart.  

 

 

Samedi dans l' octave de Pâques : Evangile du jour : Saint Marc 16, 9-15. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.  

 

2 ème Dimanche de Pâques (C) :

 

Homélie 2013 :

Deuxième Dimanche de Pâques. Année C (2013). Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet.  

Homélie 2010 :

Deuxième Dimanche de Pâques. Année C. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.  

 

 

 

Jeudi de la Deuxième semaine de Pâques : Evangile du jour : Saint Jean 3, 31-36. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

 

Vendredi de la Deuxième semaine de Pâques : Evangile du jour : Saint Jean 6, 1-15. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

 

Samedi de la Deuxième semaine de Pâques : Evangile du jour : Saint Jean 6, 16-21. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.  

 

 

3 ème Dimanche de Pâques (C) :

 

Homélie 2013 :

Troisième Dimanche de Pâques. Année C (2013). Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.  

Homélie 2010 :

Troisième Dimanche de Pâques. Année C. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.  

 

 

Lundi de la Troisième semaine de Pâques : Evangile du jour : Saint Jean 6, 22-29. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

 

Mardi de la Troisième semaine de Pâques : Evangile du jour : Saint Jean 6, 30-35. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

 

Mercredi de la Troisème semaine de Pâques : Evangile du jour : Saint Jean 6, 35-40. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

 

Jeudi de la Troisième semaine de Pâques : Evangile du jour : Saint Jean 6, 44-51. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

 

  Vendredi de la Troisième semaine de Pâques : Evangile du jour : Saint Jean 6, 52-59. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

 

Samedi de la Troisième semaine de Pâques : Evangile du jour : Saint Jean 6, 60-69. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

4 ème Dimanche de Pâques (C) :

 

Homélie 2013 :

Quatrième Dimanche de Pâques. Année C (2013). Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.  

Homélie 2010 :

Quatrième Dimanche de Pâques. Année C. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

Mardi de la Quatrième semaine de Pâques : Evangile du jour : Saint Jean 10, 22-30. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.  

 

Mercredi de la Quatrième semaine de Pâques : Evangile du jour : Saint Jean 12, 44-50. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

Jeudi de la Quatrième semaine de Pâques : Evangile du jour : Saint Jean 13, 16-20. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

Vendredi de la Quatrième semaine de Pâques : Evangile du jour : Saint Jean 14, 1-6. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

5 ème Dimanche de Pâques (C) :

 

Homélie 2010 :

Cinquième Dimanche de Pâques. Année C. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

 

Mercredi de la Cinquième semaine de Pâques : Evangile du jour : Saint Jean 15, 1-8. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

 

Jeudi de la Cinquième semaine de Pâques : Evangile du jour : Saint Jean 15, 9-11. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

 

Vendredi de la Cinquième semaine de Pâques : Evangile du jour : Saint Jean 15, 12-17. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

 

Samedi de la Cinquième semaine de Pâques : Evangile du jour : Saint Jean 15, 18-21. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.  

 

 

 

6 ème Dimanche de Pâques (C) :

 

Homélie 2010 :

Sixième Dimanche de Pâques. Année C.Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.  

 

Sainte Trinité (C) :

 

Homélie 2010 :

Sainte Trinité. Année C. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

 

Sainte Trinité. 

 

 

Repost 0
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 17:35

Dimanche de la Résurrection.

 

"Roi Victorieux,

prends-nous tous en pitié!".

 

Séquence de Pâques.

 

 

divm

 

Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet,

curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

Il y a 2000 ans, les hommes avaient pris beaucoup de précautions afin que le tombeau de Jésus -le Crucifié du Golgotha-, soit bien fermé et rendu inaccessible; ils avaient pris soin d' y poster quelques gardes afin d' éviter tout débordement et que bientôt, ce mort soit définitivement oublié : "Oui, très vite -pensaient-ils-, on ne reparlerait plus de cette "histoire". Pourtant, rien ne s' est passé comme prévu : "la pierre a été enlevée du tombeau", le Corps de Celui qui fut atrocement martyrisé n' y repose plus : seuls restent un linceul et "le linge qui avait recouvert la tête".

Comment la terre aurait-elle pu enfermer Celui qui, librement, a voulu y venir pour y partager notre condition humaine et mortelle?

Comment la terre aurait-elle pu retenir prisonnier Celui qui, précisément, est venu délivrer les hommes du non-sens, de l' absurde et du filet de la mort?

Oui, mes frères, pour la première fois dans l' Histoire de l' humanité un Prodige a eu lieu, là-bas, à Jérusalem, dans un jardin, dans une tombe prêtée par Joseph d' Arimathie! Pour la première fois dans l' Histoire de l' humanité une brèche venait de s' ouvrir dans le mur épais de la mort : désormais, rien ne sera plus comme avant! Rien ne sera plus comme avant ni pour vous ni pour moi! Il ne sera plus possible d' imaginer le déroulement de la vie comme on le faisait depuis les origines du monde : la mort ne serait plus le terme, la mort ne sonnerait plus la fin de cette vie, la tombe ne marquerait plus le "terminus" du voyage terrestre! Avec ce tombeau qui s' est ouvert à Jérusalem, il n' y a plus de fatalité; avec ce tombeau qui s' est ouvert à Jérusalem, l' Avenir avec un "A" majuscule est ouvert et la joie est à son comble! Ecoutez bien, mes frères, toutes les cloches de la Chrétienté carillonnent, du Nord au Sud, de l' Orient à l' Occident, elles carillonnent à toute volée pour nous répercuter cette Annonce inouïe, cette Bonne Nouvelle unique entre toutes : un mort est revenu à la Vie! Et quel mort! Et quelle Vie! La Vie Eternelle! On croit rêver mais c' est la pure réalité : la Foi nous l' assure -avec son cortège de témoins, Marie-Madeleine, Simon-Pierre, Jean, l' Apôtre Paul...-, la Foi nous invite tous, ici et maintenant, à pénétrer ce Mystère d' Amour et d' Espérance car, disons-le sans détour- nous qui sommes peut-être encore hésitants, méfiants, incertains, perplexes, dubitatifs ou tièdes face à ce Mystère!-, si le Premier Ressuscité c' est le Christ Jésus, le Christ de Pâques, les prochains ressuscités c' est nous tous, mes frères, et alors, il y a de quoi se réjouir, de quoi faire la Fête et mettre en branle les cloches de nos églises et de nos cathédrales, de Bidart à Bayonne, et de Bayonne à Saint Pierre de Rome : "La pierre qu' ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d' angle" (Psaume 117) : Jésus est la Joie du monde! Jésus est l' Espérance de notre âme! Jésus est la Vie de notre vie! Il faut vraiment que cette Bonne Nouvelle de Pâques emplisse durablement notre coeur et l' inonde de cette Joie que personne ne pourra nous enlever : "Le Christ, mon Espérance, est Ressuscité" nous fait chanter la séquence liturgique; il faut vraiment que, plus que jamais, nous nous accrochions à Jésus et à Son Evangile! Nous vivons dans un monde très soucieux d' écologie : ainsi, on se préoccupe désormais d' établir dans nos lieux de vie -nos maisons-, un diagnostic de "déperdition de la chaleur" : en ramenant cela à la Fête de Pâque, posons-nous cette question : nous, chrétiens-catholiques, ne risquons-nous pas une déperdition de "la chaleur de notre Foi en Jésus"? Souvent, les uns et les autres, nous nous laissons envahir, submerger et emporter par le mouvement de la vie; on s' imagine que seule, cette terre compte; on ne marche pas suffisamment aux côtés de Jésus, on prend l' habitude de Le suivre à distance ou épisodiquement : grand est le risque de délaisser Celui qui est la Source vive de notre vie pour nous tourner vers des citernes lézardées qui ne retiennent pas l' eau (Jérémie II, 13); on fait du Christianisme une religion de "bonnes idées" -aussi généreuses soient-elles-, on fait du Christianisme un catalogue de "valeurs", en oubliant que le Christianisme c' est d' abord et avant tout Quelqu' Un, c' est une Personne Vivante, c' est une Vie avec Jésus, c' est une Marche avec Jésus, c' est un Être avec Jésus, c' est un "Tu à Toi" avec Jésus; le Pape François le rappelait très simplement -le jeudi 14 mars 2013- : "Nous pouvons marcher comme nous voulons, nous pouvons édifier de nombreuses choses, mais si nous ne confessons pas Jésus Christ, cela ne va pas. Nous deviendrons une ONG humanitaire, mais non l' Eglise, Epouse du Seigneur" (Homélie du jeudi 14 mars 2013. Messe avec les Cardinaux à la Chapelle Sixtine).

Tous les Baptisés -anciens et nouveaux- ont le plus grand intérêt à brûler d' Amour pour Jésus!

Tous les Baptisés -anciens et nouveaux- ont le plus grand intérêt à rechercher, chaque jour, l' Amour de Jésus!

Tous les Baptisés -anciens et nouveaux- ont le plus grand intérêt à laisser, continuellement Jésus ensoleiller leur vie! Car s' Il ne devient pas la Pierre de notre vie, notre vie est incomplète!

"Voici le Jour de Pâques -répétons-le nous encore et encore, avec un profond respect et une grande joie. Comme les enfants disent :"Voici le printemps" ou "Voici la mer", pour essayer d' en saisir l' idée... disons : "Voici le Jour parmi les jours, le Jour royal, le Jour du Seigneur... le Jour qui nous rend plus grands que nous ne pouvons le comprendre" (Bienheureux John Henry Newman. Sermon "The difficulty of realizing sacred privileges", PPS, T. VI n° 8).

Pâques vient nous redire à tous, aujourd' hui, avec beaucoup de force :

 "Qu' il est beau de croire en plus Grand que nous!

Qu' il est beau de savoir que tout ce que nous voyons n' est pas tout ce qu' il y a à voir!

Qu' il est beau de comprendre que nous avons été créés par Dieu, que notre destin est Eternel et que Dieu n' a pas voulu que la beauté de l' homme ne s' éteigne dans une tombe sous la décomposition d' un corps!" (Homélie du Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine, le dimanche 24 mars 2013 à Saint Vincent de Paul-Les Réformés-Marseille).

Allez, mes frères, laissons-nous emporter par le joyeux carillon de nos cloches qui accompagnent notre Alleluia pascal : tant que durera ce monde, tant que durera notre vie sur cette terre, elles continueront chaque jour de dire joyeusement à chacun :

Regarde Jésus!

 Lui, la Pierre rejetée par les bâtisseurs,

fais-en la pierre d' angle de ta vie!

Accueille Jésus!

Aime Jésus!

Appuie-toi continuellement sur Jésus!

Ne cesse pas de faire route avec Jésus en Lui disant :

"Roi Victorieux, prends-nous tous en pitié!".

Amen. 

Jésus de Nazareth. 

 

"Le Christ, mon Espérance,

est Ressuscité!".

 

Séquence de Pâques.

 

 

"Nous pouvons marcher comme nous voulons, nous pouvons édifier de nombreuses choses mais si nous ne confessons pas Jésus Christ,

cela ne va pas.

 Nous deviendrons une ONG humanitaire, mais non l' Eglise,

Epouse du Seigneur".

 

 

Pape François.

Homélie du jeudi 14 mars 2013. 

 

 

A L L E L U I A ! 

 

Christ Ressuscité :

Repost 0
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 17:18
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens