Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 07:48

VINGT QUATRIEME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE. ANNEE B. 

 

Pape Benoit XVI : Messe du 16 septembre 2012 à Beyrouth-Liban.

Photo du Saint-Père Benoit XVI à la Messe de Beyrouth-Liban,

le dimanche 16 septembre 2012.

 

"En ce dimanche où l' Evangile nous interroge sur la véritable identité de Jésus, nous voici transportés avec les disciples, sur la route qui conduit vers les villages de la région de Césarée de Philippe. "Et vous, que dites-vous? Pour vous qui Suis-Je?" (Saint Marc 8, 29) leur demande Jésus. Le moment choisi pour leur poser cette question n' est pas sans signification. Jésus Se trouve à un tournant déterminant de Son existence. Il monte vers Jérusalem, vers le lieu où va s' accomplir, par la Croix et la Résurrection, l' Evénement central de notre Salut... C' est alors que Pierre qui, depuis un certain temps, a vécu avec Jésus, va donner sa réponse : "Tu es le Messie" (Saint Marc 8, 29). Réponse juste sans aucun doute, mais pourtant insuffisante, puisque Jésus ressent le besoin de la préciser. Il entrevoit que les gens pourraient se servir de cette réponse pour des desseins qui ne sont pas les siens, pour susciter de faux espoirs temporels sur Lui. Il ne Se laisse pas enfermer dans les seuls attributs du libérateur humain que beaucoup attendent. En annonçant à Ses disciples qu' Il devra souffrir, être mis à mort avant de ressusciter, Jésus veut leur faire comprendre qui Il est en vérité. Un Messie souffrant, un Messie serviteur, et non un libérateur politique tout-puissant. Il est le Serviteur obéissant à la Volonté de Son Père jusqu' à perdre Sa Vie... Son affirmation choque et dérange. Et on entend la contestation de Pierre, qui Lui fait des reproches, refusant pour son Maître la souffrance et la mort! Jésus est sévère à son égard, et Il fait comprendre que celui qui veut être Son disciple, doit accepter d' être serviteur comme Lui S' est fait Serviteur. Se mettre à la suite de Jésus, c' est prendre sa croix pour l' accompagner sur Son chemin, un chemin incommode qui n' est pas celui du pouvoir ou de la gloire terrestre, mais celui qui conduit nécessairement à se renoncer soi-même, à perdre sa vie pour le Christ et l' Evangile, afin de la sauver. Car nous sommes assurés que ce chemin conduit à laRésurrection, à la Vie véritavble et définitive avec Dieu. Décider d' accompagner Jésus Christ qui S' est fait le Serviteur de tous exige une intimité toujours plus grande avec Lui, en se mettant à l' écoute attentive de Sa Parole pour y puiser l' inspiration de nos actes... Le service doit être au coeur de la vie de la communauté chrétienne elle-même. Tout ministère, toute charge dans l' Eglise, sont d' abord un service de Dieu et des frères! C' est cet esprit qui doit animer tous les Baptisés, les uns à l' égard des autres, notamment par un engagement effectif auprès des plus pauvres, des marginalisés, de ceux qui souffrent, pour que soit préservée la dignité inaliénable de toute personne". 

 

 

Pape Benoit XVI.

Homélie du dimanche 16 septembre 2012

à Beirut City Center Waterfront.

Voyage apostolique au Liban du 14 au 16 septembre 2012.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens