Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 12:41

     Troisième Dimanche de Pâques. Année C. 

 

Saint Evangile selon Saint Jean 21, 1-19.

 

Christ de Pâques

 

Messe avec les enfants du Catéchisme.

 

Que tu sois petit ou grand,

pauvre ou riche,

savant ou ignorant,

enfant ou adulte,

avec Jésus dans ta vie

tu seras toujours heureux

"comme un poisson dans l' eau!". 

 

Homélie de monsieur le Curé Jean-Bernard Hayet.

 

Depuis trois semaines, tous les Amis de Jésus -les chrétiens du monde entier!-, sont dans la joie : ils fêtent Pâques, ils fêtent joyeusement la grande Victoire de Jésus : quelle Victoire, Jésus, a-t-Il remportée? Quel Combat, a-t-Il gagné? Il a gagné le Combat contre le Mal, contre les ténèbres, contre la Mort! Il est sorti Vivant du tombeau dans lequel on L' avait soigneusement enfermé -comme on enferme un prisonnier dans un cachot obscur et profond pour qu' il reste dans la nuit et la solitude et qu' on l' oublie à tout jamais!-; oui, alors que les ennemis de Jésus après L' avoir arrêté, maltraité, torturé, fait terriblement souffrir, L' avaient mis sur la Croix -le Vendredi-Saint à trois heures de l' après-midi!-, alors que les ennemis de Jésus L' ont enfermé dans un tombeau fermé par une très lourde pierre -le Vendredi-Saint à 5 heures!-, en pensant que Jésus serait vite oublié et que bientôt plus personne ne parlerait de Lui, voilà que quelque chose d' inimaginable et d' extraordiaire s' est produit pour la première fois au monde, là-bas, à Jérusalem, dans ce jardin : Jésus -parce qu' Il est Dieu!-est sorti du tombeau : Il a tué la mort, Il a chassé les ténèbres! Il est Ressuscité! Il est Vivant! Il est Vainqueur Quelle joie! Quelle immense joie! Sa Mère, la Très Sainte Vierge Marie, a revu Son Fils, Son Jésus, et avec quel Amour Elle a dû Le serrer dans Ses bras, L' embrasser et pleurer de joie! Quelle joie! Quelle immense joie! Marie-Madeleine a revu Jésus, Vivant! Puis Pierre, Jean, les Apôtres, Thomas : ils croyaient rêver, mais non! Jésus était là, avec Son Beau Visage : Il était à la fois le même et diférent, avec toujours, bien visibles, les traces des clous dans Ses Mains, Ses Pieds et la blessure du coup de lance qu' Il reçut dans Son Côté! Si Jésus est vraiment Ressuscité, cela signifie que notre vie ne se terminera pas sur cette terre, cela signifie que notre vie ne s' achèvera pas dans un tombeau, cela signifie que nos yeux -endormis pour un temps dans le sommeil de la mort-, s' ouvriront à nouveau et contempleront le Beau et Magnifique Visage de notre Dieu, de notre Créateur, de notre Sauveur!

Ce matin, dans cette église, nous venons d' entendre comment Jésus Ressuscité Se manifesta, Se montra encore à Ses Amis, "sur le bord du lac de Tibériade" : les Apôtres étaient partis à la pêche, toute la nuit, et voilà que -catastrophe!-, ils passèrent la nuit sans rien prendre : on imagine leur découragement, leur tristesse, leur inquiétude : sans poisson, comment allaient-ils pouvoir vivre, survivre, comment allaient-ils nourrir leurs familles? Et voici que Jésus -qu' ils ne reconnaissent pas, dans un premier temps-, S' approche et leur demande de jeter le filet : ils ne discutent pas, ils obéissent et -merveille!-, le filet se remplit d' une très grande quantité de poissons au point -signale l' Evangile- qu' "ils n' arrivaient pas à le ramener".

Cet Evangile nous dit, à tous, plusieurs choses très importantes pour notre Foi :

- Premièrement : il faut toujours faire confiance à Jésus, comme l' Apôtre Pierre et les autres Apôtres : ils n' ont pas hésité une minute, une seconde, ils n' ont pas douté de ce que Jésus leur a dit : "Jetez le filet". Nous aussi, tout au long de notre vie -même quand on est un peu triste, découragé, que l' on broie du noir-, nous devons toujours croire que la Parole de Jésus -contenue dans les Saints Evangiles-, est bonne, vraie, sûre et nous apporte la joie! 

    - Deuxièmement : chaque dimanche est pour les chrétiens une vraie Fête de Pâques! Tout aulong de la semaine nous avons tous des occupations, un travail ou des devoirs à accomplir : il faut aller à l' école, au catéchisme, au sport, à la danse, à la musiqu, il faut partir travailler pour faire vivre sa famille, il faut entretenir la maison, préparer les repas, faire les courses, le ménage, le repassage, le jardinage, que sais-je encore... mais chaque dimanche, le Seigneur vient nous rejoindre et Il nous dit à tous -écoutez bien!- : "Vous êtes Mes "poissons" : Je vous ai "péchés" au Baptême : Je vous ai fait venir à Moi, Je vous ai fait monter dans la Barque de l' Eglise qui, depuis 2000 ans, contre vents et marées, "navigue" en ce monde, en direction du Ciel, en direction du Royaume de Dieu!". Oui, ne l' oublions jamais : avec Jésus, avec Son Eglise, avec les chrétiens de toutes les époques, on ne fait jamais fausse route : nous sommes dans la bonne direction! 

- Troisièmement : quand Pierre a reconnu Jésus, il a crié de tout son coeur -comme Saint Jean, avant lui- : "C' est le Seigneur!" : et qu' a-t-il fait? Il a mis un vêtement -les maillots de bain n' existaient pas au temps de Jésus!- : donc, il s' est "habillé" et "se jeta à l' eau". Cela signifie quelque chose aussi pour nous tous : depuis le jour de notre Baptême, le Christ nous a revêtus de Son Amour -comme on met un beau vêtement blanc!-, mais cela ne suffit pas : c' est tous les jours que, vous et moi, les petits et les grands, les papas, les mamans, les grands-pères, les grands-mères, les catéchistes, les religieuses, les prêtres, c' est tous les jours que l' on doit -comme Pierre-, "se jeter à l' eau", c' est tous les jours que l' on doit se lancer dans la plus grande et la plus belle des Avantures : l' Aventure de la Foi, l' Aventure de la vie avec Jésus, l' Aventure de Lui faire totalement confiance! "Nous ne devons pas avoir peur d' être chrétiens et de vivre en chrétiens!" disait le Pape François (Regina Coeli du 7 avril 2013).

Ecoute bien, toi qui as été Baptisé et ne l' oublie jamais :

 que tu sois grand ou petit,

 pauvre ou riche,

savant ou ignorant,

enfant ou adulte,

avec Jésus dans ta vie,

 tu seras toujours heureux

"comme un poisson dans l' eau"!

 Amen.

 

    Abbé Hayet.

 

A lire en cliquant ci-dessous :

 

Homélie 2010 :

Troisième Dimanche de Pâques. Année C. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

Homélie du Pape Benoit XVI :

Troisième Dimanche de Pâques. Année C. Homélie du Pape Benoit XVI.  

 

Homélie du Pape François :

3 ème Dimanche de Pâques. Année C. Homélie du Pape François  

 

 

Pâques 2013 : Dimanche de la Résurrection. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet.  

 

 

Méditation de Ludolphe le chartreux :

"La Parole de Dieu est semblable à l' hameçon du pécheur. De même que l' hameçon ne prend le poisson qu' après avoir été pris par lui, ainsi la Parole de Dieu ne prend l' homme pour la Vie Eternelle que si cette Parole a d' abord pénétré son coeur".

 

 

Méditation du Frère David Macaire :

    "Pauvres de nous! Si le Christ n' était pas Ressuscité, comme nous serions ridicules! Notre liturgie serait un bien pauvre spectacle, un mystère creux, creux comme ces gros oeufs en chocolat plein de promesse et enrubannés de couleurs, mais qui sont finalement creux, vides et décevants!... Nous serions pathétiques. Si le Christ n' est pas Ressuscité notre Foi serait vaine comme dit l' Apôtre et nous serions les plus à plaindre de tous les hommes, les "dindons de la farce" de l' Histoire humaine... Si le Christ n' est pas Ressuscité notre vie n' est qu' une parenthèse! Rien qu' une parenthèse! Une parenthèse entre deux néants : rien avant, rien après! Le néant d' avant nous fait naître du hasard le plus total! Ce la vide de son sens chacune de nos existences : je n' ai plus de raison d' être, je ne suis pas désiré, je ne vaux guère mieux que le grain de sable sur le rivage, mon existence aléatoire n' a plus aucun poids. Pourquoi suis-je là? Par hasard! Le néant d' avant annihile ce que je suis, puisque je pourrais très bien ne pas être et cela n' aurait rien changé! Mais le néant d' après, (s' il n' y a rien après la mort), est pire encore, car il rend inutile tout ce que je fais. Si ma vie présente ,n' a aucun autre avenir que la mort définitive, à quoi cela sert-il d' agir pour un bien transcendant? S' il n' y a d' autre existence que celle-ci, je ne saurais avoir d' autre but que la jouissance du bien immédiat... Sans la Résurrection, l' homme est un animal, un individu dont l' existence ne compte guère en soi. Chacun doit vivre à la recherche immédiate de son bien-être individuel... S' il n' y a pas de Résurrection, si la personne corps et âme qui vit avec moi et que j' aime n' est qu' un accident d' une existence de quelques temps... l' Amour n' est qu' une illusion. L' Homme se retrouve seul, terriblement seul au milieu de la foule des âmes et d' une histoire sans commencement ni fin, un océan d' illusion ou plutôt de désillusions".

 

Frère David Macaire, dominicain.

Homélie pour la Vigile pascale 2010. 

 

 Appel des Apôtres.

 

"Nous ne devons pas avoir peur d' être chrétiens et de vivre en chrétiens!".

 

Pape François. 

 

 

  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens