Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 21:14

TROISIEME DIMANCHE DE PÂQUES. ANNEE B.

SAINT EVANGILE DE JESUS CHRIST SELON LUC, 24, 35-48.

 

"Voyez Mes Mains et Mes Pieds :

c' est bien Moi!".

   hearts-desire-nancy-cupp  

 

Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet,

curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

Une fois de plus, mes frères, le Saint Evangile nous ramène à Pâques et il nous

conduit devant Jésus Ressuscité : il faut dire que là, se trouve le coeur de la Foi chrétienne

qui donne sens à notre vie et à la vie de toute l' Eglise, depuis 2000 ans! La Foi dans le Christ

Crucifié et Ressuscité est le coeur de tout le message évangélique, le noyau central de notre

Credo; la Résurrection est un Evénement réel, historique, incontournable, attesté par de nombreux

témoins qui ont vu, entendu et touché Celui qu' auparavant ils avaient regardé, horrifiés, pendu sur

le Bois du supplice dans une terrible agonie puis déposé dans un tombeau tout neuf!

Le corp de Jésus "authentique et réel possède en même temps les propriétés nouvelles d' un

corps glorieux : Il n' est plus situé dans l' espace et dans le temps, mais peut se rendre présent

à sa guise où et quand Il veut car son humanité ne peut plus être retenue sur terre et n' appartient plus

qu' au domaine divin du Père. Pour cette raison aussi Jésus Ressuscité est souverainement libre

d' apparaître comme Il veut".

(Catéchisme de l' Eglise Catholique n° 645).

Frères et soeurs, nous devons nous le redire aujourd' hui encore : la Nouvelle de la Résurrection du

Christ-Jésus ne vieillit pas et garde toute son actualité et sa puissance : plus rien ne sera comme avant :

Jésus est toujours le même, hier, aujourd' hui et à jamais! Si dans l' Eglise, si dans notre coeur et dans

notre âme, cette Foi, cette certitude absolue viennent à manquer, alors tout s' arrête, tout se défait et

se délite, tout s' assombrit : nos liturgies et nos prières, nos méditations et nos études ne signifieraient

que des incantations creuses ou des recherches vides! Mais non! L' Alléluia de Pâques continue de

se faire entendre et de jaillir de nos lèvres et de notre coeur : il nous assure que le Ciel n' est pas vide,

que l' Unique Seigneur du monde est le Prince de la Vie et qu' Il est avec nous, tous les jours,

jusqu' à la fin des temps (Saint Matthieu 28, 20).

On peut dire qu' à Pâques, "c' est le monde entier, c' est toute l' histoire du monde qui a basculé de

la mort à la Vie, du désespoir à l' Espérance, avec la Résurrection de Jésus... Il n' est pas

facile de croire à la Résurrection de Jésus et à la nôtre, mais, sans Pâques, la naissance de

l' Eglise et la rédaction du Nouveau Testament seraient totalement incompréhensibles.

Même s' il est exigeant, le choix de la Foi est le plus intelligent qui soit".

(Monseigneur André-Joseph Léonard, archevêque de Malines-Bruxelles.

Homélie du Saint Jour de Pâques, 8 avril 2012).

Saint Augustin disait : "L' Eglise vacillera si son Fondement vacille; mais le Christ peut-Il vaciller?

Etant donné que le Christ ne vacille pas, l' Eglise restera intacte jusqu' à la fin des temps".

(Saint Augustin. Enarrationes in Psalmos 103, 2, 5; PL 37, 1353). Il disait aussi :

"Ce passage de l' Evangile... nous montre vraiment qui est le Christ et vraiment qui est l' Eglise...

afin que nous comprenions bien quelle Epouse ce Divin Epoux a choisie et qui est l' Epoux de cette

Epouse... Dans cette page nous pouvons lire leur acte de mariage... L' Eglise est répandue par

toute la terre, elle a pris tous les peuples dans son sein... Les Apôtres voyaient le Christ et croyaient

à l' Eglise qu' ils ne voyaient pas. Pour nous, nous voyons l' Eglise; croyons donc en Jésus Christ

que nous ne voyons pas, et en nous attachant ainsi à ce que nous voyons, nous parviendrons à

Celui que nous ne voyons pas encore".

(Saint Augustin. Sermon 238).

"Voyez Mes Mains et Mes Pieds : c' est bien Moi!" : oui, nous aussi, contemplons et adorons

tout ce que Jésus a vécu et souffert pour nous : ce n' est pas pour rire qu' Il nous a aimés! Ses

Mains ont été martyrisées et Ses Pieds fixés sur le Bois du Golgotha : la fissure des Mains et des

Pieds de Jésus témoigne de Sa Passion et de Son Amour pour tous : "Là où Il passait, Il

faisait le Bien" (Actes des Apôtres 10, 34).

Avec Ses Mains, Jésus a accueilli, béni, guéri, soulagé, travaillé le bois, partagé le Pain et

versé le Vin; avec Ses Pieds, Jésus S' est empressé de rencontrer les enfants, les malades,

les pécheurs, les blessés de la vie et de l' âme : Il S' est empressé de courir porter la

Bonne Nouvelle du Salut offert et réalisé par Dieu comme l' avait prophétisé Isaïe (52, 7-10) :

"Comme il est beau de voir courir sur les montagnes, le Messager qui annonce la Paix, le

Messager de la Bonne Nouvelle qui annonce le Salut, Celui qui vient dire à la cité sainte :

"Il est Roi, ton Dieu!"... Le Seigneur a montré la Force Divine de Son Bras aux yeux de

toutes les nations. Et, d' un bout à l' autre de la terre, elles verront le Salut de Dieu".

Les Mains, les Pieds, le Coeur de Jésus, les Cinq plaies qu' Il a reçues nous disent que

nous ne sommes pas des orphelins perdus dans l' immensité du monde; le monde, en

dépit de tout, est aimé de la Force invincible d' un Fils, Jésus, dont saint Jean nous dit qu' Il

est devenu "la Victime offerte pour nos péchés et pour ceux du monde entier" (1 Jean 2, 1-5).

Mes frères, notre Foi en Jésus ne doit pas vaciller! Notre Amour pour Lui non plus : c' est une

grâce que nous devons demander en permanence : "Seigneur, garde ma lampe allumée!

Seigneur, garde ma Foi vive et vivante!".

"Dieu nous aime d' une façon que nous pourrions qualifier d' "obstinée" et Il nous enveloppe de

Son inépuisable Tendresse... La Foi chrétienne n' est donc pas une idéologie, mais une rencontre

personnelle avec le Crucifié et Ressuscité".

(Pape Benoit XVI. Homélie du 26 mars 2006).

Sainte Thérèse de l' Enfant-Jésus écrit dans une lettre ce sage conseil, valable pour nous tous :

"Ne craignez pas de dire à Jésus que vous L' aimez, même sans le sentir. C' est le moyen de

forcer Jésus à vous secourir, à vous porter comme un petit enfant trop faible pour marcher".

(Sainte Thérèse de l' Enfant-Jésus. Lettre 241).

Prenons la belle et salutaire habitude de nous remettre entre les Mains de Dieu : pour autant

que les épreuves soient dures, les problèmes difficiles, les souffrances lourdes, nous ne

tomberons jamais en dehors des Mains de Dieu, ces Mains qui nous ont créés, ces Mains

qui nous ont rachetés et qui nous accompagnent sur le chemin de l' existence, ces Mains

qui attestent l' Amour infini et fidèle de Dieu qui a conduit Jésus à être blessé à mort dans

Sa Chair, dans Ses Mains, Ses Pieds, Son Côté ouvert par la lance!

Saint Clément d' Alexandrie disait que nous devrions vivre notre vie entière comme une fête :

"Prions -disait-il- non pas en des jours choisis, comme d' autres le font, mais continuellement,

pendant toute la vie et par tous les moyens. Ce n' est pas en un lieu déterminé, ni dans un

sanctuaire choisi, ni non plus en des fêtes et des jours fixes, mais toute sa vie que le chrétien,

en tout lieu, qu' il se trouve seul ou en compagnie de gens de même Foi, honore Dieu... Passons

donc notre vie entière comme une fête, convaincus que Dieu est Présent absolument partout".

(Stromates VII, 7, 35, 1-7. Sources chrétiennes 428, Cerf, Paris 1997 pages 129-131).

"Voyez Mes Mains et Mes Pieds : c' est bien Moi!".

Tournons-nous en toute confiance vers le Christ, notre Unique Espérance, et disons-Lui :

O Jésus,

j' ai confiance en Toi!

Je me remets en Tes Bonnes et Saintes Mains,

Tes Mains qui ont été martyrisées et qui attestent à jamais

la grandeur et la beauté de Ton Amour!

O Jésus,

quand dans ma vie, semblable à une mer déchaînée,

les vagues sont hautes et que la nuit est obscure,

viens et prends le gouvernail :

montre-moi la route et conduis-moi à bon Port!

Je me remets à Toi, Bon Jésus,

comme un petit enfant s' en remet à sa mère :

aide-moi à rester sous la Protection de Ton Coeur et

garde-moi dans toute l' étendue de Ton Amour!

Jésus, j' attends tout de Toi!

Jésus, je crois tout de Toi!

Jésus, j' espère tout de Toi!

Jésus, j' ai confiance en Toi!

Entre Tes mains, je remets ma vie,

o Jésus!

Amen.

t

Sigmund_Grimm-_Augsburg-_Germany-_1520.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens