Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 10:57
TROISIEME DIMANCHE DE L' AVENT. ANNEE C.
 
SAINT EVANGILE DE JESUS CHRIST SELON SAINT LUC 3, 10-18.
 
"Jean est venu préparer la route devant le Seigneur et porter témoignage à la Lumière!". 
Dieu a la plus grande priorité!
 
    290px-'St John the Baptist', painting by Jacopo del Casent 
 
 
Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet,
curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.
 
"Que devons-nous faire?".
Oui, toi, chrétien, que vas-tu faire?
Question essentielle pour nous tous, prêtres et fidèles du Christ, si nous voulons célébrer et
vivre la Noël du Christ avec "un coeur vraiment nouveau".
"Que devons-nous faire?" : le prophète Sophonie (3, 14-18) -Première lecture- nous suggère
de ne pas laisser nos mains défaillir, autrement dit : "Ouvre tes mains pour les mettre dans celles
de Dieu! Ouvre tes mains pour agir, pour offrir, pour aimer!".
Saint Paul (Philippiens 4, 4-7) -Deuxième lecture- complète la réponse : "En toute circonstance, priez
et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes". Rappel salutaire de l' Apôtre car, reconnaissons-le
avec le Pape Benoit XVI, "dans la liste des priorités, Dieu Se retrouve souvent presque à la dernière
place. Il sera toujours temps -pense-t-on- de S' en préoccuper".
(Pape Benoit XVI. Homélie du jeudi 24 décembre 2009 à Saint Pierre de Rome".
"Que devons-nous faire?" : au temps de Jean-Baptiste, c' est la question que se posaient les foules
venues l' écouter. Ceux qui approchaient le prophète le prenaient très au sérieux et comprenaient
bien qu' ils devaient se conduire d' une manière différente, que leur vie devait prendre une autre
tournure mais ils hésitaient. Alors Jean le Baptiste, inspiré par le Saint-Esprit, leur répond; il dit quelque
chose de particulier à chacun, en fonction de son état de vie, de sa situation professionnelle, de ses
possibilités matérielles et financières, de ses qualités. Les consignes données à chacun n' ont vraiment
rien d' extraordinaire, rien qui sorte de la vie de tous les jours mais elles sont un bon moyen de se
préparer à accueillir Celui qui vient, cet Agneau porteur de la Vraie Lumière, que le moment venu
Jean-Baptiste désignera à tous!
"Toi qui ramènes les impôts, sois honnête et n' en profite pas pour te servir au passage! 
Toi qui es soldat, détenteur d' une autorité, contente-toi de ton salaire et n' en profite pas
pour écraser les autres et user gratuitement de la violence!
Toi qui as de quoi vivre suffisamment, ne te plains pas sans cesse et partage généreusement
selon tes possibilités".
Ainsi donc, chacun est renvoyé à son devoir d' état!
Devoir d' état! Vous avez bien entendu, mes frères! Ce mot n' est guère employé de nos jours : il faut
dire que nous vivons dans une société où l' on parle plus souvent de droit que de devoir, de ce qui nous
est dû! Il n' est pas difficile d' imaginer l' impopularité que rencontrerait Jean-Baptiste dans notre
société française si revendicative et si soucieuse, pour certains, de "ses acquis" qui sont comme gravés
dans le marbre et donc "intouchables"!
"Que devons-nous faire?".
Oui, toi, chrétien, que vas-tu-faire à l' approche de Noël?
Frères et soeurs, nous ressentons tous l' immensité de la tâche à laquelle l' Evangile nous invite car
 nous découvrons -vous et moi- que le "chantier" n' est pas terminé -loin s' en faut!-, nous découvrons
la "mal-croyance" qui nous habite, l' air gâté que nous respirons à certaines heures et autant
d' attaques vigoureuses portées à notre Foi qui pourraient nous désorienter : nos coeurs sont lents à croire!
Voici que l' Evangile, avec toute sa force et sa puissance, veut nous pousser vers le Haut : il nous
suggère les progrès à réaliser au niveau de la vie familiale ou en société, les changements durables à
opérer dans notre manière de vivre, de nous comporter, les efforts à entreprendre dans le domaine de
la Vérité... Les textes ne manquent pas dans la Bible ou dans la Tradition de l' Eglise qui actualisent cette
Parole de Dieu, textes et paroles qui nous invitent à ne pas céder à nos penchants mauvais et à nous
laisser renouveler par Celui qui vient nous baptiser dans l' Esprit-Saint et le Feu de Son Amour!
Ecoutons à cesujet Saint Grégoire de Naziance (329-389) qui nous donne ce sage conseil :
"Ne cherchez à vous distinguer des autres que par votre générosité.
Soyez des dieux pour les autres en imitant la Miséricorde de Dieu".
Ou encore Saint Basile de Césarée (329-379) qui avertit les égoïstes de tous poils :
"Le pain que tu mets de côté, c' est à l' affamé qu' il appartient!
Le manteau que tu gardes dans ton placard, c' est à l' homme nu qu' il appartient!
L' argent que tu tiens bien caché, c' est à l' indigent qu' il appartient!".
Enfin Saint Augustin (354-430) complète ces avertissements :
"Le superflu des riches appartient aux pauvres.
Les pauvres ont de quoi s' aider les uns les autres : l' un peut prêter ses jambes au boiteux,
l' autre peut prêter ses yeux à l' aveugle pour le guider,
un autre encore peut visiter le malade".
Autrement dit, frères et soeurs, nous avons tous des richesses diverses à mettre en commun : pour cela
nous devons former notre sensibilité, apprendre à aider concrètement et ainsi vivre
 la Fraternité évangélique! Tous, nous avons de l' affection à donner, de la cordialité à manifester, de
la joie à communiquer (cf. Homélie de dimanche dernier : abbé Hayet), du temps à donner et notre
Foi à partager : voilà des "bons fruits" qui attesteront que nous avons commencé à nous convertir
au Christ-Jésus! Comme le disait le Père Denis Sonet : "La Parole de Jésus -l' Evangile- n' est pas de
la pommade, de la gelée de groseille, ou de la barbe à papa pour croyants infantiles. Elle est radicale.
Elle est explosive et elle est capable de dynamiter la montagne de nos égoïsmes". 
"Que devons-nous faire?".
Oui, toi, chrétien, que vas-tu-faire?
La Fondatrice des Focolari -Chiara  Lubich- disait en méditant l' Evangile de ce jour :
"Pourquoi donner à l' autre ce qui m' appartient?
Crée par Dieu, tout comme moi, l' autre est mon frère, ma soeur; il fait donc partie de moi... Nous
avons été crées comme un cadeau les uns pour les autres, à l' image de Dieu qui est Amour.
La Loi Divine de l' Amour est inscrite dans nos veines. Jésus, en venant au milieu de nous, nous
l' a révélé clairement en nous donnant Son nouveau Commandement : "Aimez-vous les uns les autres
comme Je vous ai aimés". C' est la "Loi du Ciel", la Vie de la Trinité reproduite sur la terre, le coeur
de l' Evangile". (Chiara Lubich-Parole de Vie- Décembre 2003).
"Que devons-nous faire?".
Toi, chrétien, que dois-tu faire? Que dois-tu continuer à faire?
Aimer, toujours et partout!  
Aimer tous les jours!
L' Amour est une chose tellement grande qu' il peut se loger dans le plus petit geste, la moindre
parole, la plus simple prière; il est à la portée de tous : les diplomés en théologie comme les petits
enfants du catéchisme, les bien-portants comme les grabataires!
C' est donc la Grâce que nous allons demander en reprenant cette prière de Charles de Foucauld :
((M.S.E., 174 ème, Matthieu 28, 20. Seuil 1958 page 792) :
"Seigneur,
Tu es toujours avec nous par Ton Amour...
Que nous ne respirions que pour T' aimer,
que toutes nos pensées, nos paroles, nos actions,
soient inspirées par Ton Amour et telles, qu' elles plaisent le plus
qu' il nous est donné à Ton Coeur,
que tous les instants de notre existence soient consacrés à T' aimer le plus possible".
Amen. 
 
   Monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet. 
 
A lire aussi en cliquant ci-dessous :
 
 
 
 
 
 
 
 
notre dame de l'avent 
"Soyez dans la Joie du Seigneur,
 soyez toujours dans la Joie,
le Seigneur est proche".
 
Antienne d' ouverture de la Messe.
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens