Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 15:27

    SEIZIEME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE. ANNEE B.

 

SAINT EVANGILE DE JESUS CHRIST SELON MARC 6, 30-34.

 

"Par le Christ, approcher le Père,

dans un seul Esprit!".

 

Saint Paul.

 

Jesus-washing-feet-11.jpg 

 

Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet,

curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

"Il y a un temps pour tout!... Chaque chose en son temps!".

Ces expressions familières, mes frères, nous disent l' importance du temps qui encadre nos vies :

le temps du travail et le temps du repos, le temps de parler et le temps d' écouter.

"Venez... reposez-vous un peu!" : c' est l' invitation amicale que notre Seigneur Jésus Christ

adresse à Ses Apôtres : il faut dire qu' ils n' ont pas démérité; après le temps de la mission et du

travail apostolique arrive le moment du repos "à l' écart" pour refaire ses forces, engranger de nouvelles

énergies avant de repartir avec plus d' enthousiasme! Jésus les invite donc à se mettre à l' écart :

cette expression "à l' écart" revient à deux reprises : le mot grec "Kata ta idia" veut dire "s' arrêter", "se

poser chez soi", "se retrouver soi-même". De fait, la vie "y compris la vie apostolique, risque toujours

de nous tirer dans l' extériorité et l' éparpillement. C' est la grande tentation des serviteurs de Dieu,

clercs ou laïcs. Il faut relire la lettre vigoureuse de Saint Bernard au Pape Eugène III :

"Un coeur endurci... voilà où tes maudites occupations ont le pouvoir de t' entraîner, si tu continues à

te consacrer tout entier à elles, en ne réservant rien de toi à toi-même".

(Père Alain Bandelier. Revue "Famille chrétienne" n° 1801-Juillet 2012 page 5).  

"Venez à l' écart... et reposez-vous un peu : en venant ici, dans cette église consacrée au Seigneur,

nous répondons à Son invitation! Nous avons quitté nos maisons, nos familles, le tumulte du monde,

pour venir à l' écart dans cette Maison de prière; nous sommes venus faire une "pause", non pas pour 

nous assoupir (surtout durant le sermon!) mais, comme le dit justement Saint Paul (Ephésiens 2, 13-18),

nous sommes venus "par le Christ, approcher le Père, dans un seul Esprit". 

En nous retrouvant ici, dans cette église, les uns à côté des autres, sans forcément nous connaître et

même nous apprécier, nous venons tout d' abord reconnaître que notre vie est à Dieu puisque tout vient

de Lui et que tout est pour Lui! Seuls comptent en nous le poids et la Présence de Dieu et nous venons,

précisément prendre le temps de "nourrir"  et de raviver cette Présence, nous venons "revitaminer"

notre Foi et lui redonner du "souffle"!

"Venez à l' écart... et reposez-vous un peu!". 

"Nous avons besoin de ce temps distendu, de ce temps qui n' est pas commercialisé, qui n' est pas dans

le monde de l' utile, qui ne sert à rien sinon à être. Nous avons besoin de ce temps pour être en présence

de Celui qui nous appelle à être avec Lui". (Cardinal Robert Coffy + 15 juillet 1995). 

Savons-nous, mes frères, arrêter le cheval emballé de notre vie?

Savons-nous, mes frères, demeurer dans le rayonnement de la Joie Divine d' où toutes choses sont nées?

Comme Il a mille fois raison, notre Bon Seigneur, de Se préoccuper de nous et de nous inviter, tous, "à lever 

le pied de temps en temps", à faire une "pause" auprès de Lui et aussi de nos frères et soeurs!

"Sur des prés d' herbe fraîche, Il me fait reposer!" chante le Psaume 22.

Le vrai repos ne consiste pas à ne rien faire, à "lézarder au soleil" mais à relier le passé pour le placer

sous le Regard du Bon Berger qu' est Jésus, pour reprendre des forces qui ne sont pas que physiques :

elles sont aussi spirituelles!

"Le silence intérieur est nécessaire pour entendre la Parole de Dieu, pour sentir Sa Présence -disait le

Pape Paul VI (+ 6 août 1978)-. Aujourd' hui, notre esprit est trop tourné vers l' extérieur; les choses

extérieures nous absorbent tellement que notre attention se porte avant tout vers ce qui est au-dehors

de nous; nous sommes presque toujours au-dehors de notre cellule personnelle... nous ne savons pas

faire taire tout le bruit que font en nous les intérêts extérieurs, les images, les passions".

(Pape Paul VI. Audience générale du 17 mai 1972). 

Sans vie intérieure, sommes-nous encore des vivants? 

Pour tout chrétien, la prière est un rendez-vous avec Celui qui nous aime, Celui qui nous attend et a "soif"

de nous rencontrer, de nous entendre, de nous parler, de nous comprendre. Comment pouvons-nous

prétendre connaître Jésus si nous ne passons pas du temps avec Lui, si nous ne nous retirons pas avec Lui

et près de Lui? A celui qui veut vraiment Le retrouver et se reposer "en Lui", le Seigneur offre des chemins de

prière : le matin, le soir, sur la route du marché ou celle du travail, dans la file d' attente de la boulangerie ou les

pieds dans l' eau "en taquinant le goujon".

Le Saint Curé d' Ars, Jean-Marie Vianney (+ 4 août 1859) disait :

"Ce ne sont ni les longues, ni les belles prières que le Bon Dieu regarde, mais celles qui se font du fond du

coeur, avec un grand respect et un véritable désir de plaire à Dieu!".

(In "Une pensée par jour"-Le Curé d' Ars-Médiaspaul 2006 page 51). 

"Dans la prière -disait le Pape Benoit XVI- nous devons nous habituer à être avec Dieu. Cela est très

important, que nous apprenions à être avec Dieu, et ainsi nous voyons comme il est beau d' être avec

Lui, qui est la Rédemption... La prière comme manière de "s' habituer" à être avec Dieu, engendre des

hommes et des femmes animés non par l' égoïsme, par le désir de posséder, par la soif de pouvoir, mais

par la gratuité, par le désir d' aimer, par la soif de servir, c' est-à-dire animés par Dieu; et ce n' est ainsi

qu' on peut apporter la lumière dans l' obscurité du monde".

(Pape Benoit XVI. Audience générale du mercredi 20 juin 2012). 

Tous, dans l' Eglise -du plus petit au plus grand, du Pape au curé de campagne, de la religieuse à la

sacristine, du laïc catéchiste à celui qui égrène quotidiennement son chapelet-, tous nous sommes

appelés à devenir et à rester des disciples qui prient, qui écoutent, qui remercient et qui invoquent la

Venue du Seigneur dont nous attendons le Salut et la Vie!

Joaquim Navarro-Valls qui fut le porte-parole du Pape Jean-Paul II (+ 2 avril  2005) donnait ce témoignage :

"Le Pape est un bloc de prière. Il prie effectivement beaucoup, le jour et la nuit, où qu' il soit.

Il arrive qu' on le surprenne dans sa chapelle, à 4 heures du matin, pendant ses vacances...

Un jour, après une cérémonie dans la basilique Saint Pierre, il rejoignait la sacristie très lentement, et devait

mettre plus de 10 minutes à faire le trajet depuis l' autel central. Je lui ai demandé s' il était particulièrement

fatigué. Il m' a répondu : "Non, mais cela me donne le temps de faire mon action de Grâce!".

"Venez à l' écart... et reposez-vous un peu!" : puissions-nous, mes frères, accueillir pour notre plus grand

bien -le bien de notre âme!- cet Appel aimant du Seigneur : en priant davantage nous redécouvrirons Sa

Présence vivifiante, Lui qui est notre Bon Berger et notre Unique Espérance!

O Seigneur,

j' ai besoin de Toi!

Viens refaire mes forces!

Apprends-moi à tenir devant Toi mon âme égale et silencieuse! 

Donne-moi l' habitude de rester avec Toi,

Toi qui restes toujours avec moi!

Amen. 

 

Devenir des "Blocs de Prière!". 

Pape Jean-Paul II. 

 Le Pape Jean-Paul II en prière.

 

Vendredi-Saint.

Le Pape Benoit XVI en prière.

 

Recueillement. 

Coeur à coeur avec le Seigneur. 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens