Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 07:36

Mercredi de la Troisième semaine du Carême.

Evangile du jour : Saint Matthieu 5, 17-19.

 

"Seigneur,

obtiens-nous le goût de Te prier

d' un même coeur!".

 

Prière d' ouverture de la Messe.

 

  Enfant en prière.

 

   Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet,

curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

"Dieu est proche de nous chaque fois que nous L' invoquons!".

Retenons pour aujourd' hui, cette Parole du Deutéronome (4, 7).

Elle nous dit que le Dieu auquel nous croyons et sur qui nous bâtissons notre vie, est loin

d' être insensible à notre ie, à nos appels, à notre prière!

"En parcourant les Evangiles nous découvrons que Jésus, constamment, nous invite à prendre

le chemin de la prière, sans nous lasser, sns désespérer, sans douter une minute que Dieu

veut le meilleur pour chacun de nous.

"En Jésus se révèle la nouveauté de notre dialogue avec Dieu : la prière filiale, que le Père

attend de Ses enfants. Et nous apprenons de Jésus que la prière constante nous aide à

interpréter notre vie, à effectuer nos choix, à reconnaître et à accueillir notre vocation, à

découvrir les talents que Dieu nous a donnés, à accomplir quotidiennement Sa Volonté,

unique voie pour réaliser notre existence. A nous, qui sommes souvent préoccupés par

l' efficacité concrète et les résultats concrets que nous observons...  Jésus indique que nous

avons besoin de nous arrêter, de vivre des moments d' intimité avec Dieu, en nous détachant

du vacarme de chaque jour, pour écouter, pour aller à la "racine" qui soutient et nourrit la vie".

(Pape Benoit XVI. Audience générale du mercredi 7 mars 2012).

L' homme ne peut se suffire à lui-même : "Il a besoin de s' ouvrir à autre chose, à quelqu' un

qui puisse lui donner ce qui lui manque, il doit sortir de lui-même pour aller vers Celui qui est

en mesure de remplir l' ampleur et la profondeur de son désir. L' homme porte en lui une soif

d' infini, une nostalgie d' Eternité, une recherche de beauté, un désir d' Amour, un besoin de

lumière et de vérité, qui le poussent vers l' Absolu; l' homme porte en lui le désir de Dieu. Et

l' homme sait, d' une certaine façon, qu' il peut s' adresser à Dieu, il sait qu' il peut Le prier...

C' est pourquoi l' expérience de la prière est un défi pour tous, une "grâce" à invoquer, un

don de Celui à qui nous nous adressons".

(Pape Benoit XVI. Audience générale du mercredi 11 mai 2011).

Lorsqu' il s' adressait à ses paroissiens, le Saint Curé d' Ars leur rappelait le bonheur de prier :

"La prière -disait-il-, n' est-elle pas le moment le plus heureux de notre vie?

N' est-ce pas par la prière que nous conversons avec le Bon Dieu, comme un ami avec son

ami? N' est-ce pas dans ce moment que nous commençons à faire ce que nous ferons avec

les Anges dans le Ciel... Est-ce une peine de Lui offrir tous les matins, nos prières et nos

actions, afin qu' Il les bénisse et qu' Il nous en récompense pour l' Eternité? Est-ce trop de

Lui consacrer chaque semaine un jour? Ne devons-nous pas, au contraire, voir venir ce

jour avec un grand plaisir?".

(Cinquième sermon pour le 13 ème dimanche après la Pentecôte. Sur le service de Dieu). 

Avec raison la prière d' ouverture de cette Messe nous invite à obtenir, plus que jamais, le

"goût de prier (le Seigneur) d' un même coeur". 

Sans la prière, sans cette relation d' amitié avec le Christ, avec Sa Mère et tous les Saints,

nous ne pouvons pas être de bons prêtres, de bonnes religieuses, de bons chrétiens : nous

risquons de perdre la substance de notre ministère, de notre consécration religieuse, de

notre vocation baptismale!

"Dieu -disait l' abbé Maurice Zundel-, ce n' est pas quelqu' un dont on parle, c' est quelqu' un

que l' on respire, que l' on communique par l' atmosphère qui émane de nous. Si vous êtes

constamment en communion avec Dieu, cela se sent autour de vous.Il n' y a pas d' action

religieuse : c' est toute la vie qui est religieuse, toute la vie ou rien".

(Abbé Maurice Zundel. In "Avec Dieu dans le quotidien". St Augustin 1991 page 81).

Seigneur,

forme-nous à la Vie avec Toi,

donne-nous le goût de Te prier, Toi qui as "soif de notre soif";

Seigneur,

aide-nous à trouver et à Toffrir un "espace" où chez "nous" Tu seras chez "Toi, 

Toi, le Père, dont nous sommes les enfants,

Toi, le Fils, dont nous sommes les disciples et les frères,

Toi, le Saint-Esprit, dont nous sommes les amis,

Toi, le Dieu Unique, Vivant et Vrai,

toujours proche de ceux qui T' invoquent et dont la Présence

procure "une Joie sans mesure" (Psaume 15, 11).

Amen.

Mains en prière-Durer

"Si vous êtes constamment en communion

avec Dieu, cela se sent autour de vous.

Il n' y a pas d' action religieuse :

c' est toute la vie qui est religieuse,

toute la vie ou rien".

 

Abbé Maurice Zundel.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens