Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 12:48
Le Saint-sacrement du Corps et du Sang du Christ.
"Il est là! Vraiment là!
 Sous le voile de l' Hostie sacrée!
Il est là!".
saint_sacrement_2006.jpg
Homélie de  monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet,
curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.
  
Le Christ est le même, hier, aujourd' hui et à jamais!  
C' est le même Christ, Présent dans la Sainte Hostie, qui est célébré en ce jour dans
toute l' Eglise Catholique, en Europe, en Afrique, en Asie, en Océanie ou en Amérique!
C' est le même Christ, Vivant, Seigneur de la Vie, qui sera vénéré, prié, chanté, invoqué et
reçu aujourd' hui, au Pays-Basque comme au Béarn, dans la plus petite des églises qui
verra se rassembler des chrétiens comme dans la plus majestueuse des cathédrales!
Le Christ est le même, hier, aujourd' hui et à jamais!
Tout au long des siècles et jusqu' à cet instant, les disciples du Christ se sont continuellement
émerveillés devant l' Eucharistie, Mystère de la Foi! Ils n' ont pas remis en question, une seule
seconde, le fait que Jésus ait pu dire qu' Il était réellement Présent sous le voile de la Sainte Hostie!
Depuis le soir du Jeudi-Saint où le Seigneur célébra la Pâque avec Ses Apôtres et jusqu' à cet
instant, l' Eglise n' a jamais douté un seul instant que son Seigneur et Maître est "en chaque Hostie
et en chaque partie d' Hostie, entier et indivisé. Par la Consécration, Il est partout où consacrent les
prêtres, et chaque homme Le reçoit tout entier et tous les hommes ensemble ne reçoivent pas
plus qu' Un seul car Il reste indivisé".
(Jean de Ruysbroeck. Le livre du Tabernacle spirituel. 5 ° degré de la course spirituelle.
Le Saint Sacrement. Comment manger l' Agneau de Dieu).
LES CHOSES SAINTES DOIVENT TOUJOURS ÊTRE TRAITEES SAINTEMENT : cela était vrai
hier, cela est vrai aujourd' hui, cela sera encore vrai demain! "La Foi en cette Présence du Seigneur
implique une marque extérieure de respect envers l' église, lieu saint où Dieu Se manifeste dans
Son Mystère  (Exode 3, 5)... Parce que la liturgie est l' exercice du sacerdoce du Christ, il est nécessaire
de maintenir toujours vive l' affirmation du disciple devant la Présence mystérieuse du Christ : "C' est le
Seigneur!" (Saint Jean 21, 7). Rien de tout ce que nous faisons, nous, dans la liturgie, ne peut apparaître
plus important que ce que fait le Christ, invisiblement, mais réellement, par Son Esprit".
(Pape Jean-Paul II. Lettre apostolique pour le 25 ème anniversaire de "Sacrosanctum concilium"
datée du 4 décembre 1988).
La grande figure de la spiritualité russe, que fut Saint Jean de Cronstadt (+ 20 décembre 1908) disait :
"La Messe est la Table du Seigneur. Autour de l' Agneau de Dieu tous sont réunis sur la patène,
les vivants et les morts, les saints et les pécheurs, l' Eglise triomphante et l' Eglise militante... et
pourtant quelle froideur voyons-nous quelquefois devant ce Mystère céleste! Avec quelle
indifférence certains prêtres procèdent à la redoutable Consécration du Saint Sacrifice... Oh, prends
garde que par l' effet de l' habitude, le Sacrement ne devienne pour toi une chose ordinaire et insignifiante".
Le Christ est le même, hier, aujourd' hui et à jamais!
Il est toujours Vivant, toujours Présent, toujours Aimant!
Aujourd' hui, en ce moment, comme hier et demain, nous pouvons L' écouter, Le prier, Lui parler,
nous confier à Lui et surtout nous unir à Lui d' une manière incomparable par la Sainte Communion
Eucharistique : ce ne sont pas des "paroles en l' air" lorsque Jésus déclare :
"Celui qui mange Ma Chair et boit Mon Sang demeure en Moi, et Moi en Lui" (Saint Jean 6, 57).
Le Bienheureux Jean-Joseph Lataste (+ 10 mars 1869), véritable "Apôtre des prisons", qui fut
béatifié à Besançon, le dimanche 3 juin 2012, donnait dans l' un de ses sermons (N° 401) ce
conseil qui reste vrai et valable pour nous tous, participants habituels de la Messe :
"Employez le peu de temps qui vous reste encore, à faire éclater votre dévotion et votre Amour
au Saint-Sacrement. Aimez à Lui chanter des cantiques, aimez à épancher vos coeurs à Ses pieds.
Exposez-Lui vos besoins, vos désirs, vos joies et vos peines. Confiez-Lui tout; Il peut tout; Il veut
tout; ce qui vous est utile, Il vous le donnera. Priez-Le pour vos amis et vos ennemis; pour les
bons et les méchants afin qu' Il leur pardonne et les convertisse. Prions-Le les uns pour les autres,
vous pour moi et moi pour vous. Remettons-nous entre Ses Mains et du fond du coeur protestons-Lui
de notre Amour et de notre ardent désir de Lui rester toujours fidèle. C' est là la meilleure des prières".
A chaque Messe, au moment de l' Offertoire où le prêtre présente le Pain et le Vin tandis que vous
offrez un don pour permettre à votre paroisse de vivre et de poursuivre sa mission pastorale, l' occasion
est propice pour présenter tout ce qui fait notre vie afin de l' unir à celle de Jésus : comme la petite
goutte d' eau (qui symbolise chacun de nous) qui se mêle au vin pour ne plus faire qu' un avec lui!
Sur la patène (la petite "assiette" sur laquelle repose l' hostie toute blanche) nous sommes invités
à déposer nos joies, nos peines, nos soucis, nos espérances, notre travail, nos activités, les
intentions qui nous tiennent à coeur, nos prières pour les vivants et les défunts!
Dans le calice qui contient le vin, fruit de la vigne, qui va être consacré, nous pouvons y verser
les fruits de "notre vigne", les fruits de notre vie que nous avons, avec l' aide de Dieu, laissés mûrir :
fruits que sont nos actes de bonté, fruits que sont les petits services que nous rendons ici ou là, les
actes humbles, cachés, discrets, gratuits, que Dieu seul "voit" comme le dira notre Seigneur Jésus :
"Evite d' agir... pour te faire remarquer... Ne fais pas sonner de la trompette devant toi, comme ceux qui
se donnent en spectacle... que ta main gauche ignore ce que donne ta main droite... ton Père voit ce que
tu fais dans le secret : Il te le revaudra". (Saint Matthieu 6, 1-4).
Chaque Messe nous ramène à notre vie de tous les jours : le Christ qui nous accueille dans Sa Maison,
le Christ qui nous parle et nous nourrit est le même qui demande à être rencontré, aidé, aimé, servi et
secouru à travers ceux et celles qui croisent notre route ou partagent de près notre vie :
"Ce que tu as fait ou non à ton frère, c' est à Moi que tu l'as fait ou non!" (Saint Matthieu 25, 39-40).
A chaque Messe, Jésus-Eucharistie nous redit qu' Il désire de nous tous une Charité minutieuse,
généreuse, inventive, universelle : Il veut notre prière et notre Amour, car à partir d' eux, Il peut déposer
encore plus d' Amour dans notre coeur!
"Il n' y a que deux possibilités : ou bien nous renonçons à l' Eucharistie et aux exigences qu' elle
impose et à la force qu' elle nous demande dans notre vie, ou bien nous lui faisons face, nous
tenons à elle. Celui qui tient au Seigneur, celui-là le Seigneur ne le lâche pas. Celui qui, toujours de
nouveau, lutte avec Lui paisiblement et patiemment, humblement et fidèlement, celui-là le Seigneur
le conduira et ne lui refusera pas Sa Lumière. Le Christ S' est véritablement partagé et donné dans
le Pain rompu afin que Sa Vie soit la nôtre, voilà l' Evénement inouï qui advient toujours de nouveau.
C' est là que réside la grandeur de l' Eucharistie et c' est pour cela qu' elle n' est pas un jeu mais une Réalité".
(Pape Benoit XVI. In "Dieu nous est proche, l' Eucharistie au coeur de l' Eglise".
Parole et silence 2003 pages 137-138).
Frères et soeurs, restons fidèles coûte que coûte à "notre Messe"!
Vivons "notre Messe" comme la plus belle des rencontres avec Celui qui est l' Amour des amours!  
De Messe en Messe, Dimanche après dimanche, remercions le Seigneur de continuer à nous
recevoir à la Table Eucharistique jusqu' au Jour où Il nous accueillera à la Table de Son Royaume :
    Là, Il  comblera toutes nos attentes et apaisera définitivement notre faim et notre soif de Lui,
l' Unique Seigneur du monde et de nos vies!
Aujourd' hui, comme hier et demain, dans la Communion de toute l' Eglise, élevons maintenant
une fervente prière à Jésus, réellement Présent au milieu de nous :
O Jésus,
Toi le Pain des Anges,
Toi le Pain de l' homme en route,
aie pitié de nous, nourris-nous, protège-nous!
O Jésus,
Vrai Pain de Vie,
libère notre monde du poison du Mal qui empoisonne les consciences et
contamine nos relations les uns avec les autres!
O Jésus,
Bon Pasteur des hommes devenu Agneau livré sur la Croix,
Toi qui nous convies à la Table de Ton Festin,
Corps livré, Sang versé,
désintoxique nos coeurs et nos âmes de toute forme de lassitude et de désespérance!
Toi, Jésus,
Fils de la Vierge Marie, la "Femme eucharistique",
Toi qui sais tout,
Toi qui peux tout,
conduis-nous au terme de cette vie au Banquet du Ciel et
donne-nous Ton héritage en compagnie de Tes Saints!
Ave verum Corpus natum de Maria Virgine!
Salut à Toi, Vrai Corps né de Marie,
Unique Pain de la Vie Eternelle,
Jesus-Eucharistie,
Jésus-Hostie!
Béni soit Jésus au Très Saint Sacrement de l' Autel!
Amen  
    Abbé Hayet.
Mysteruim fidei!
    "Chrétien! Prends garde que ce Sacrement ne devienne pour toi une chose ordinaire et insignifiante!".
Saint Jean de Cronstadt. 
 
"Que les choses saintes soient toujours
 traitées saintement!".
 
Pape Jean-Paul II.
 
  Pape Jean-Paul II célébrant la Messe.
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens