Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 16:40

 

L' approche de Jésus était une faveur féconde et pieusement enviée. Mais le simple attouchement de Ses vêtements opérait des prodiges. "Si je touche seulement la frange de Sa robe, disait la femme hémorrhoïsse, je serai guérie" (Saint Matthieu 9, 20-21).Vous qui communiez, ce n' est pas seulement la frange de la robe de Jésus que vous touchez, c' est Son Corps tout entier, c' est Sa Personne que vous recevez en vous, que vous incorporez à votre propre personne. Comment cette union si intime ne guérirait-elle pas toutes vos infirmités? Comment ne donnerait-elle pas à votre âme la santé, la force, le courage, l' énergie et la bonne volonté pour toute espèce de bien? Au sortir du Banquet sacré, le chrétien est capable de tout, de tous les sacrifices, de tous les efforts, de tous les héroïsmes. "Je puis tout en Celui qui me fortifie" (Philippiens 4, 13)

 

Abbé Gaussens.

Cours complet d' instructions.

Tome II. XIII ème instruction.

 

Corpus Christi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens