Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 16:35

Jeudi-Saint.  

 

"Chaque fois qu' est célébré ce Mémorial,

 c' est l' Oeuvre de notre Rédemption

qui s' accomplit!".

 

 Prière sur les Offrandes.

 

messeguidomarini.jpg

 

Deux Cadeaux inoubliables :

la Messe et le Sacerdoce! 

 

Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet,

curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

Qui pourrait énumérer, mes frères, toutes les Merveilles de l' Amour de Jésus,

en ce jour où nous célébrons la Sainte Cène du Seigneur?

Jésus nous fait "Cadeau" de la Messe et du Sacerdoce catholique,

"Cadeau" de l' Eucharistie qui sera célébrée jusqu' à la fin des temps et "Cadeau" des

prêtres qui se succèderont au long des siècles!

Oui, mes frères, la Messe et le Sacerdoce sont les deux Cadeaux inoubliables qui

sont sortis du Coeur de Jésus et qui dureront jusqu' à Son Retour en Gloire! 

"Sur l' Autel de la Croix comme sur nos autels, dans le ministère de la prédication et

des Sacrements, et dans tous les rapports de la médiation entre les hommes et Dieu

s' exerce le même Sacerdoce de Jésus Christ" (Père Bruno Lanteri) et ainsi le Sacerdoce

de vos prêtres -quels qu' ils soient, que vous les estimiez beaucoup ou peu ou pas du tout!-,

leur Sacerdoce s' identifie à Celui de Jésus le Seul Grand-Prêtre de la nouvelle Alliance!

Nous qui sommes prêtres, appelés et envoyés par le Seul Bon Pasteur, "nous n' annonçons

pas des théories ou des opinions privées, mais la Foi de l' Eglise dont nous sommes les

serviteurs" (Pape Benoit XVI. Homélie de la Messe Chrismale du Jeudi-Saint 5 avril 2012).

Contemplons ce Dieu qui nous aime d' un Amour jamais vu sur terre, d' un Amour incomparable!

Il est le Dieu-Serviteur qui S' est anéanti totalement en prenant la condition humaine, Lui à qui

appartiennent "la force, l' éclat, la victoire et la majesté, dans les Cieux et sur la terre" (1 Chroniques 29, 11).

Le Dieu-Serviteur du Jeudi-Saint a voulu naître humble et tout petit à Bethléem!

Lui le Dieu-Serviteur du Jeudi-Saint a mené une vie simple et cachée à Nazareth, docile et soumis à Ses

parents bien-aimés, travaillant le bois pour gagner Son pain quotidien et faire vivre la famille.

Lui le Dieu-Serviteur du Jeudi-Saint a parcouru, avec de grandes fatigues, les routes, les bourgades et

les villes, faisant le Bien et enseignant, encaissant la contradiction et parfois le rejet, en tout lieu et par

tous les temps, pour indiquer à tous le Chemin qui mène au Salut!

En ce Jeudi unique entre tous, Il devient le Dieu-Eucharistie : Il nous fait un Don immense, inénarrable;

Il institue pour la durée des siècles, le Saint-Sacrement de Son Corps et de Son Sang!

"Quel émerveillement dut saisir le coeur des disciples face aux gestes et aux paroles du Seigneur

au cours de la Cène! Quel émerveillement doit susciter aussi dans nos coeurs le Mystère eucharistique!".

(Pape Benoit XVI. Sacramentum Caritatis n° 1).

Ne l' oublions jamais, frères et soeurs, la Messe, c' est le Sacrement de l' Autel, le Mémorial de la Passion!

Elle met devant nos yeux le Dieu d' Amour qui nous a aimés le Premier et qui continue de nous aimer le

Premier! Elle met devant nos yeux toutes les peines et les souffrances que le Seigneur a endurées au

Jardin des oliviers puis chez Caïphe, Pilate, Hérode et enfin sur la terrible Croix du Golgotha!

"Jésus est le Véritable Agneau pascal qui S' est spontanément offert Lui-même en sacrifice pour nous,

réalisant ainsi la Nouvelle et Eternelle Alliance. L' Eucharistie contient en elle cette nouveauté radicale

qui se propose à nous dans chaque célébration".

(Pape Benoit XVI. Sacramentum Caritatis n° 9).

Par le ministère des prêtres que Jésus a institués et ordonnés le soir de ce Jeudi inoubliable, "chaque fois

qu' est célébré ce Mémorial, c' est l' Oeuvre de notre Rédemption qui s' accomplit" (Prière sur les Offrandes).

"A la vue d' un clocher -disait le Saint Curé d' Ars-, vous pouvez dire : qu' est-ce-qu' il y a là? Le Corps de

notre Seigneur. Pourquoi y est-il? Parce qu' un prêtre a passé là et dit la Sainte Messe... Si l' on nous disait :

à telle heure, on doit ressusciter un mort, nous courrions bien vite pour le voir.

Mais la Consécration... n' est-ce-pas un bien plus grand Miracle que de ressusciter un mort?...

La meilleure manière d' entendre la Sainte Messe est de se pénétrer des plus vifs sentiments d' Amour et

de reconnaissance; il faut bien conserver cette méthode".

(Saint Jean-Marie Vianney. Monnin II, 454-Monnin I, 343-Sermons "Sur la Messe" II, 144).

Frères et soeurs, ne l' oublions jamais, "lorsque nous recevons la Communion... nous nous unissons au

Bois de la Croix que Jésus, a travers Son Amour, a transformé en instrument de Salut, et nous

prononçons notre "Amen", notre "Oui" à l' Amour Crucifié et Ressuscité".

(Pape Benoit XVI. Angelus du 11 septembre 2005).

Saint Augustin ajoutera : "Que personne ne s' approche de cette Chair sans d' abord L' adorer... nous

pécherions si nous ne L' adorions pas!". (Enarrationes in Psalmos 98, 9).

DEO GRATIAS! MERCI, SEIGNEUR!

PARCE DOMINE! PARDONNE, SEIGNEUR!

Telle est notre prière en ce Jour sacré!

Telle est notre prière en ce Jeudi unique entre tous les jeudis!

Parce Domine!

Pardonne, Seigneur, "les négligences, les oublis, les outrages que Tu dois subir dans de nombreuses

parties du monde" (Pape Jean-Paul II. Mane nobiscum Domine n° 18).

Parce Domine!

Pardonne, Seigneur, l' indifférence, la tiédeur de ceux qui, depuis des années, ne s' approchent plus

de Ton Autel et du Sacrement de la Charité!

Parce Domine!

Pardonne, Seigneur, toutes les atteintes portées à l' homme fragile, vulnérable, malade, au début de sa vie

où à l' heure de son départ, cet homme à qui Tu as voulu T' identifier quand il est faible, démuni,

affamé, opprimé, abandonné (Saint Matthieu 25).

Deo gratias!

Merci, Seigneur, pour Ta Vie livrée et donnée au Jour de Ton Incarnation, de Ta Nativité et

de Ta Vie cachée et laborieuse à Nazareth!

Deo gratias!

Merci, Seigneur, pour l' Amour immense qui T' a conduit à devenir Agneau livré sur l' Autel de

la Croix et sur l' Autel de nos église : Tu es pour toujours le Pain de Vie des hommes, en route

vers la Maison du Père!

Deo gratias!

Merci, Seigneur, pour tous les prêtres de Ton Eglise à travers lesquels Tu continues de nous parler,

de nous pardonner, de nous rassasier, de nous fortifier : remplis-les de Ton Esprit de Sainteté!

Fortifie Tes prêtres, ô Jésus, afin qu' avec un zèle joyeux ils puissent servir Ta Vérité et Ton Amour!

"Dieu a besoin d' hommes qui vivent pour Lui et qui Le portent aux autres.

Oui, cela a du sens de devenir prêtre : le monde a besoin de prêtres, de pasteurs, aujourd' hui,

demain et toujours, tant qu' il existera... Le prêtre n' est pas l' administrateur d' une quelconque

association dont il cherche à maintenir et à augmenter le nombre des membres. Il est le messager

de Dieu parmi les hommes. Il veut conduire à Dieu et ainsi faire croître la communion

véritable des hommes entre eux".

(Pape Benoit XVI. Lettre du 18 octobre 2010 aux séminaristes).

O Jésus,

 accorde à notre pays et à notre diocèse

de nombreuses et saintes vocations sacerdotales afin que jamais,

ne vienne à manquer le Pain de Ta Parole et le Pain de l' Eucharistie,

"Source et Sommet de la vie chrétienne".

O Jésus,

Toi le Dieu-Serviteur et le Dieu-Eucharistie,

Toi l' Unique Seigneur du monde qui reste avec nous,

tous les jours, jusqu' à la consommation des siècles,

accorde-nous de pouvoir être, un Jour,

les hôtes de l' Eternel Banquet nuptial,

dont chaque Messe nous donne l' avant-goût,

Toi, la Source vive de l' Eternité,

aujourd' hui,

et pour la durée des siècles.

Amen.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens