Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 10:08

Jeudi de la Deuxième semaine de l' Avent.

 

Saint Evangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu 11, 11-15.

 

"Celui qui a des oreilles, qu' il entende!".

 

Jesus, Lumière du monde. 

 

Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet,

curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

L' Evangile de ce jour, mes frères, oriente notre regard et notre coeur vers le

Royaume des Cieux -Royaume qui est notre destination finale!-, Royaume que Jésus

est venu inaugurer sur cette terre, "en Chair et en os", Royaume pour lequel Jean le Baptiste

n' a ménagé ni sa voix puissante ni son temps ni sa vie!

C' est un Royaume -nous dit Jésus- qui subit la violence, "des violents cherchent à s' en emparer" :

comment interpréter ces paroles assez troublantes, énigmatiques? Comment les recevoir?

De quelle violence s' agit-il? Avec quelles armes allons-nous nous emparer de ce Royaume?

Saint Grégoire le Grand dans une homélie (Homélie 20) écrit : "Qui peut faire violence au Ciel?...

Jean-Baptiste, annonçant la Grâce du Rédempteur, prêche la pénitence afin que le pécheur, mort

par suite de son péché, vive par l' effet de la conversion : c' est donc vraiment depuis lors que le

Royaume des Cieux s' est ouvert à ceux qui le prennent de force... Ce sont les humbles, les chastes,

 les doux, les miséricordieux qui parviennent aux joies d' En Haut".

Le Bienheureux Guerric d' Igny (+ 1157) -disciple de Saint Bernard- nous conseille d' attirer à nous

le Christ "par la violence de la prière, par la véhémence de la ferveur, dans l' hôtellerie de notre coeur".

(Troisième sermon pour l' Avent).

La violence dont nous devons user pour nous emparer du Royaume n' est donc pas celle qui est faite

de "coups de poingts" ou de "coups de sang" mais -pourrait-on dire-  de "coups de coeur" : elle consiste

à nous convertir au Seigneur, à revenir à Lui, à nous embraser d' un Amour plus fort, durable envers

Lui, à "ouvrir nos oreilles"  "nos oreilles intérieures- pour recevoir ce qu' Il a à nous dire :

"Celui qui a des oreilles, qu' il entende!" : oui, que nous laissions l' Evangile nous redire que "notre

vocation n' est pas simplement d' exister dans le monde, d' être insérés dans une histoire, ni même

d' être uniquement des créatures de Dieu; c' est quelque chose de beaucoup plus grand : c' est être

choisis par Dieu, avant même la Création du monde, dans le Fils, Jésus Christ... Dieu nous contemple

dans le Christ, comme des fils adoptifs".

(Pape Benoit XVI. Audience générale du mercredi 5 décembre 2012).

  Baptisés depuis longtemps, nous sommes "programmés" pour le Royaume de l' Unique Seigneur du

monde! Nous avons à "nous faire violence" pour nous laisser saisir à nouveau par la Nouvelle inouïe et

 réelle de l' Amour de Dieu : par Sa Venue en notre monde, Jésus a crée un "avant" et un "après" irréversibles :

"le temps qui, avant, se comptait en fonction de divers événements (telle olympiade, règne d' untel) se

calcule maintenant par rapport à un seul Evénement : avant Lui, et après Lui".

(Père Raniero Cantalamessa. Première prédication de l' Avent au Vatican, le 7 décembre 2012). 

La Vie du Christ a changé toutes les vies humaines : nous sommes, avec Jésus, devant la plus

grande richesse de l' humanité : Jésus Christ -disait le Pape Jean-Paul II- "est la véritable Nouveauté, qui

dépasse toute attente de l' humanité, et Il le restera pour toujours dans la succession des périodes de

l' histoire". ( Bulle d' indiction "Incarnationis Mysterium" pour le grand Jubilé de l' An 2000).

En toute confiance, tournons-nous vers notre Seigneur et disons-Lui : 

O Jésus,

Toi qui T' es fait "Histoire dans notre histoire",

Toi le Sens éternel du monde,

Toi le seul sur qui nous pouvons nous appuyer durablement et

trouver une totale stabilité,

viens à notre aide! 

Ouvre nos oreilles : qu' elles s' ouvrent à Ta Parole! 

Assouplis notre coeur : tourne-le vers Toi!

Toi par qui Dieu a ouvert Son Ciel et S' est abaissé

pour nous conduire dans l' abîme de Son Amour, 

    convertis-nous, o Bon Jésus :

 que le Jour où Tu paraîtras comme Juge des vivants et des morts,

nous puissions rester debouts devant Ta Face et

T' endre nous dire :

"Entrez dans le Royaume de Mon Père!".

Amen.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens