Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 09:56
CINQUIEME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE. ANNEE C.
 
SAINT EVANGILE DE JESUS CHRIST
SELON SAINT LUC 5, 1-11.
 
"Avance au large!
Duc in altum!
Embarquement immédiat!".
 
  logo-20DIA.jpg  
Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet,
curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.
 
Au regard de l' Evangile que nous venons d' entendre et particulièrement de cette parole de
Saint Luc : "Alors ils ramenèrent les barques au rivage et, laissant tout, ils Le suivirent", nous
sommes tous invités, mes frères, à regarder l' Eglise, le Mystère de l' Eglise dont nous faisons
partie et à l' aimer, cette Eglise, pour ce qu' elle est vraiment : le Corps du Christ! Le Corps
mystique du Christ! Elle est -disait Bossuet- "Jésus Christ répandu et communiqué!".
Elle est belle cette Eglise! Belle qui, en ses débuts, repose sur la confiance absolue, sur la Foi
totale que douze hommes -avec Pierre à leur tête-, ont eu en Jésus de Nazareth! Douze hommes
qui -tels qu' ils étaient- avec leur grande générosité, leur enthousiasme et aussi la conscience de leur
faiblesse -comme Pierre le reconnaissait aux pieds de Jésus : "Seigneur, éloigne-Toi de moi, car je
suis un homme pécheur!"-, douze hommes donc qui ont laissé la "barque" de leur vie pour une
Barque plus grande et plus forte, pour embarquer vers le grand large de l' orizon de Dieu, investis
d' une nouvelle mission : annoncer le Salut de Dieu à toute la terre!
Serions-nous chrétiens si ces hommes étaient restés "tranquillement" au bord du lac?
Cest donc bien à ces douze hommes -avec Pierre à leur tête- que nous devons d' être chrétiens
aujourd' hui, que nous devons la Joie de connaître Jésus et Son Evangile et que nous pouvons
affirmer sereinement et fortement que : "Celui qui croit au Christ a un Avenir!".
Il n' y a qu' une Eglise qui couvre les siècles de l' Histoire humaine, une Eglise qui a "débuté" sur
les bords du lac de Génésareth lorsque le Regard pur et lumineux du Fils de Dieu S' est posé sur
"deux barques amarées au bord du lac" et sur d' humbles pécheurs qui lavaient leurs filets! C' est
bien sur ces hommes-là -avec Pierre à leur tête- que Jésus a fondé Son Unique Eglise! 
Si l' Eglise était une association de type "Loi 1901", avec son président élu par une assemblée
générale, elle serait en notre "pouvoir" : nous pourrions en changer les statuts, réécrire l' Evangile ou
accomoder l' Evangile au "goût du jour", démissionner le Pape dont la "tête ne nous revient pas",
licencier l' évêque qui nous "agace", congédier le curé qui ne nous satisfait pas, faire le contraire de
ce que l' on a toujours fait et voter à la majorité absolue pour savoir si Jésus est Ressuscité ou si Sa
Sainte Mère a eu d' autres enfants que Lui! Mais si, comme nous le croyons, l' Eglise est celle du Christ
et non pas d' abord "la nôtre", si comme nous le lisons au livre de l' Apocalypses (21, 29), elle descend
du Ciel -Jérusalem nouvelle- pour être fiancée à l' Agneau qui livre Sa Vie sur la Croix, nous n' en sommes
alors ni les architectes, ni les propriétaires, ni les réformateurs! Même le Pape n' est pas le maître de
l' Eglise : il en est le serviteur des serviteurs, "un simple et humble travailleur de la Vigne du Seigneur"
 -comme le disait le Pape Benoit XVI en se présentant au monde le mardi 19 avril 2005-. Le Pape n' est
pas là pour "faire la pluie et le beau temps", pour changer la Loi évangélique s' il le voulait ou s' il était plus
compréhensif pour la modernité de manière à être plus "à la page"! Non! Il est chargé de garder la Foi, la sienne
et la nôtre, la Foi de toujours, la Foi en Jésus qui dit à chacun de nous : "Avance au large: Duc in altum!
Avance dans ce monde comme l' un des Miens!
Avance comme l' un de Mes amis!
Avance comme l' un de ceux qui M' appartiennent et sont de Mon côté!
Distingue-toi des autres par ta Foi, ton Espérance et Ta Charité qui ont leur source en Moi :
Foi, Espérance, Charité qui sont les grands signes distinctifs de ceux qui, dans ce monde, doivent
vivre et se comporter comme des fils de Lumière!  
"L' Eglise n' existe pas pour elle-même, elle n' est pas un point d' arrivée... elle doit renvoyer au-delà
d' elle-même, vers le Haut, au-dessus de nous. L' Eglise est vraiment elle-même dans la mesure où
elle laisse transparaitre l' Autre -avec un "A" majuscule- de qui elle provient et à qui elle conduit.
L' Eglise est le lieu où Dieu "arrive" à nous, et où nous, nous "partons" vers Lui; elle a le devoir d' ouvrir
au-delà d' elle-même ce monde qui tend à se fermer sur lui-même et de lui porter la lumière qui vient
d' En-Haut, sans laquelle il deviendrait inhabitable".
(Pape Benoit XVI. Homélie du dimanche 19 février 2012).
Nous avons tout reçu de l' Eglise : les Saintes Ecritures, les Sacrements, la splendeur de la liturgie,
l' Amour de la Vierge Marie, le cercle d' une innombrable Fraternité présente sur tous les continents et
plus encore la Communion des Saints et des Saintes qui, avant nous -à la suite des Apôtres-, n' ont pas
résisté à l' appel de Jésus à avancer au large, à "retrousser leurs manches" pour donner quelque chose
à "voir" du Royaume de Dieu déjà présent au milieu des hommes!
C' est cette Eglise qui est remplie de joie parce que : "Dans tout le genre humain, il n' y a jamais eu et
il n' y aura jamais personne pour être aimé comme le Christ Jésus".
(Pape Pie XI. Encycliqye "Quas primas").
C' est enfin cette Eglise qui nous ancre dans cette certitude fondamentale :
     la mort n' aura pas le dernier mot : cette terre nous conduira à la Vision de Dieu! 
Jésus ne nous demande pas d' en rajouter face à la misère et à la morosité du monde : Il nous invite
à prendre notre part de travail, à revêtir la tenue de service et à être de ceux qui ne désespèrent
jamais parce qu' ils savent qu' Il a vaincu le monde et que Sa Victoire est certaine et définitive! 
"Ce n' est point parce qu' il voit lucidement sa faiblesse et son péché qu' un chrétien doit se croire
indigne de la mission que Dieu lui confie dans sa vie concrète. Si le Seigneur ne comptait que sur des
parfaits, des purs, pour faire passer Son Message, Son plan sur le monde risquerait bientôt d' échouer.
La force de l' Evangile ne vient pas de celui qui prêche, mais du Ressuscité en personne. Il est venu
pour les pécheurs; c' est d' eux qu' Il Se sert pour Son oeuvre; c' est à Sa Grâce, accueillie sans doute
avec droiture et générosité, que reviendra le triomphe final".
(Missel dominical de l' assemblée. Brepols 1975 page 680). 
Frères et soeurs, dans le monde tel qu' il est -avec ses grandeurs et ses obscurités!-, Jésus, par Son
Eglise, S' approche continuellement de la rive de notre existence et Il vient nous redire l' appel de Tibériade :
"Avance au large! Duc in altum!
Ne reste pas sans rien faire!
Ne te crois pas indigne!
Avance au large!
Ne te dérobe pas à Mon appel : 
Je viens faire de toi non pas un adepte mais un disciple!
Avance au large!
Je viens faire de toi non pas un propagandiste mais un témoin!
Avance au large!
Je viens faire de toi non pas un "diseur de bonne aventure" mais un prophète qui
parlera et agira en Mon Nom!
Avance au large! 
Je viens faire de toi non pas un arriviste qui se croit remarquable ou indispensable mais
un bon et fidèle serviteur qui accomplit son devoir de chaque jour humblement!
Avance au large!
Je viens faire de toi non pas un "tiède" mais un brûlant!
Je viens faire de toi non pas un héros mais un Saint!
"Il n' y a pas de Christianisme "à bon marché".
Ceux qui veulent être fidèles au Christ savent que la Grâce de leur Baptême est une "Grâce"
qui coûte, qui entraîne l' offrande sans réserve de leur coeur, de leur esprit.
Béni soit Dieu pour cette Grâce qui requiert toute l' énergie de notre Amour!".
(Cardinal Philippe Barbarin. Homélie du 14 octobre 2012 pour la fête diocésaine
"Ensemble, serviteurs de la Joie" à Eurexpo).
"Ils ramenèrent les barques au rivage, et laissant tout, ils Le suivirent! " : frères et soeurs, c' est
aujourd' hui que cette Parole s' accomplit! C' est aujourd' hui que nous allons Le suivre :
Toi, chrétien!
Avance au large!
Duc in altum!
Au sein de l' Eglise,
pour la plus belle et la plus grande des Aventures, 
embarquement immédiat avec Jésus!
Amen.   
   Année de la Foi 2012-2013.
"Ils ramenèrent les barques au rivage et,
laissant tout ils Le suivirent!". 
 
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens