Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 19:38

adultera-370x290.jpg

 

"Ils restèrent tous deux; Jésus, toute Miséricorde, et cette femme, toute misère... La femme, saisie de terreur, pouvait redouter que Celui, du moins, qui était sans péché ne la châtiat; parce qu' elle pouvait Lui dire en tremblant : "Personne, c' est vrai, ne m' a condamnée, mais Toi qui es sans péché Tu le peux si Tu veux, car à Tes yeux seuls je suis une coupable"; à cause de cela Jésus fit descendre Son Pardon... "Moi, non plus, dit Jésus, Je ne te condamnerai point". Moi, dont Tu as peut-être redouté la condamnation, parce que tu n' as découvert en Moi aucun péché. Rien à cela d' étonnant : Je Suis venu sauver les pécheurs, non pas les condamner. Ne crains point, rassure-toi, crois seulement à Mes conseils : Je ne rejette pas les pécheurs, mais J' accueille leur pénitence. En d' autres termes : eux t' ont laissée sans te condamner, en raison de leurs propres péchés; Moi Je te pardonne, en vertu de Ma Miséricorde".

 

Ludolphe le Chartreux.

La grande Vie de Jésus Christ, 83. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens