Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 19:48

9 août : Bienheureux Franz Jagerstatter.

 

"Je préfère avoir les mains liées plutôt que de savoir ma volonté enchaînée!".

franz-jagerstatter-thumb-225x333.jpg 

 

Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet,

curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

 Franz naquit le 20 mai 1907 en Autriche, à quelques kilomètres de la frontière avec la Bavière.

Durant son adolescence et sa jeunesse, il se distingua par sa joie et sa vitalité.

Malgré les tentations propre à la jeunesse, il demeura toujours fidèle à la prière et à la fréquentation

assidue aux Sacrements.

En 1931, son père, propriétaire d' une grande ferme, tomba gravement malade et Franz se vit obligé

de le seconder. En 1936, il se maria et eut avec son épouse Franziska trois filles : Rosalie, Marie et

Louise. Les époux étaient profondément religieux et recevaient chaque jour la Sainte Communion.

Appelé à accomplir son service militaire en 1943, en plein conflit mondial, Franz déclara que, comme

chrétien, il ne pouvait se mettre au service de l' idéologie nazie et combattre pour une guerre injuste. 

  Franz fut jugé pour insoumission par un tribunal militaire réuni à Berlin, le 6 juillet 1943 et il fut

condamné à mort. Il demeura détenu dans deux prisons : ses compagnons diront qu' il supportait

 les épreuves avec  une infinie patience et beaucoup d' héroïsme tout en éprouvant

 douloureusement le fait d' être séparé de son épouse et de ses filles.

A son épouse, il adressera d' émouvantes lettres dans lesquelles, continuellement, il redit sa tendresse

et son amour ferme à sa famille, à l' Eglise et à Dieu comme sa demande de pardon pour les

souffrances occasionnées par son opposition à la guerre.

Dans l' une de ses lettres, Franz écrit :

"Je rends Grâce à Dieu notre Sauveur et je me confie à Sa Miséricorde.

J' espère qu' Il ne m' abandonnera pas dans ma dernière heure... Bientôt, nous nous reverrons au Ciel!".

Dans son testament, il écrit encore :

"J' écris avec les mains liées mais je préfère cette condition à celle de savoir ma volonté enchaïnée!". 

Au prêtre qui venait lui administrer les derniers sacrements et qui lui demandait s' il avait besoin de

quelque chose, Franz répondit courageusement :

"J' ai tout ce qu' il me faut, j' ai les Saintes Ecritures, je n' ai besoin de rien d' autre!".

Franz fut guillotiné le 9 août 1943 : il avait 36 ans. 

Il fut béatifié en Autriche, le 26 octobre 2007, par le représentant du Pape Benoit XVI, le Cardinal

Joséc Saraiva Martins qui, dans son homélie, rappela que "dans un temps comme le nôtre, dans

lequel ne manquent pas les conditionnements et la manipulation des consciences et des intelligences, 

le témoignage du Bienheureux Franz est un exemple important de courage et de cohérence".

Bienheureux Franz Jagerstatter,

prie pour nous et donne-nous,

là où le Seigneur nous a placés,

de témoigner envers Lui un très grand Amour et un indéfectible attachement,

fut-ce au détriment de notre réputation et même de notre vie!

Amen. 

images-copie-5.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens