Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 11:55

8 mars : Saint Jean de Dieu.

 

"Par les corps, aux âmes!".

 

Jean de Dieu : 8 mars.

 

 Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet,

curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

Saint Jean de Dieu -dans le monde Joao Cidade- naquit au Portugal, le 8 mars 1495.

Successivement travailleur des champs, soldat, manoeuvre, vendeur de livres, il se convertit

à la suite d' un sermon de Jean d' Avila sur les souffrances de Jésus, rédemptrices des péchés

du monde. Il se repent publiquement d' une manière si spectaculaire qu' on l' enferme dans un asile,

en pensant qu' il est devenu fou. Il y est fouétté jusqu' au sang comme le voulait la science médicale

de l' époque. Après plusieurs mois terribles, Jean sort de l' asile, décidé à secourir ceux qu' il a

côtoyés : vagabonds, prostitués, malades mentaux.

Dans un premier temps, il ouvrit une sorte de "poste de secours" puis fonda ensuite un hôpital où

les malades étaient répartis en fonction de leur pathologie, ce qui était pour l' époque une innovation.

 La renommée des soins qui étaient prodigués se répandit si vite que l' on vit affluer en grand

nombre des lépreux, des muets, des aliénés, des teigneux, des vieillards et des enfants.

 Jean devient si populaire qu' on le surnomme "Jean de Dieu".

Sans moyens extraordinaires, avec l' aide de compagnons, Jean de Dieu, accueille, conforte, soigne;

il sait être le confident et le conseiller de tous. "Par les corps, aux âmes" : telle est sa devise et celle

des frères hospitaliers de Jean de Dieu.

Il meurt le 8 mars 1550, âgé de 55 ans, avec une immense renommée de sainteté.

Béatifié par le Pape Urbain VIII (en 1630), il fut canonisé en 1690 par le Pape Léon XIII.

Saint Jean de Dieu fut proclamé "Patron des hospitaliers et des malades" par le Pape Léon XIII.

Il est aussi le Protecteur des infirmiers.

"Un bon samaritain -disait le Pape Jean-Paul II (+ 2 avril 2005)- est quelqu' un qui s' arrête pour

répondre aux besoins de tous ceux qui souffrent". (11 février 2002).

Nous aurons à coeur, en ce jour, de confier au Seigneur les personnes qui, d' une manière ou

d' une autre, ont choisi le soin et le réconfort des malades : médecins, infirmiers, ambulanciers,

pharmaciens, aumôniers et bien d' autres services professionnels et bénévoles.

Prions aussi pour nos frères et soeurs malades, afin qu' ils ne perdent ni courage ni espérance et

qu' ils trouvent, auprès d' eux, une présence fraternelle et réconfortante.

Saint Jean de Dieu,

prie pour nous,

afin que là où nous vivions, nous restions attentifs et dévoués à

tous les "blessés de la vie" :

que nous reconnaissions en eux le Visage du Christ souffrant

qui attend notre aide et notre soutien.

Amen.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens