Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 11:42

27 septembre : Saint Vincent de Paul. 

 

  250px-Vincent_de_Paul.png

 

Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet,

curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

C' est une très belle figure de prêtre, rayonnante de Charité, que l' Eglise nous

invite à célébrer en ce jour, celle de "Monsieur Vincent" comme on l' appelait

en son temps.

Vincent naquit dans une famille de pauvres laboureurs landais, le 24 avril 1581, à Pouy,

près de Dax. La vie était rude dans ces terres sablonneuses : comme il le dira plus tard,

on ne mangeait que du millet en bouillie ou en galettes.

Ordonné prêtre en septembre 1600 (il a 19 ans) sans trop de préparation théologique, il exerça

d' abord du ministère paroissial à Paris avant de devenir aumônier de la famille de Gondi.

En janvier 1617, il traverse une grave crise spirituelle et vit dans le désenchantement.

C' est alors que deux événements vont le bousculer et redonner sens à sa vie et à

sa mission sacerdotale. Un jour, Vincent, est appelé auprès d' un mourant; celui-ci lui fait

une confession publique et générale. Le lendemain, il lance un appel à la confession au cours

d' un sermon dans la paroisse de Folleville. Les villageois répondent massivement à l' appel :

Vincent prend conscience de la vanité de sa vie de prêtre telle qu' il l' a vécue jusqu' à présent.

Une autre fois il rencontre un malade vivant dans une situation misérable extrême.

Pris de compassion il lui porte secours : il réalise qu' on ne peut évangéliser les pauvres

qu'en les secourant, et que les laïcs ont un rôle capital à jouer dans cette mission. 

En recherchant une place parmi les "grands", il a laissé à l' abandon tous les pauvres gens

des campagnes qui n' ont personne pour leur apporter le Christ! Il décide alors

d' évangéliser les paysans de Châtillon dans la région lyonnaise.

C' est avec l' aide de Louise de Marillac qu' il fonda la compagnie des Filles de la Charité.

Il s' éteignit à Paris, le 27 septembre 1660.

Canonisé par le Pape Clément XII, il fut proclamé Patron de toutes les oeuvres

charitables catholiques par le Pape Léon XIII en 1885.

La personnalité hors du commun de cet apôtre de Feu a été remarquablement unifiée par

son Amour passionné du Christ. Il est le type achevé de la Charité chrétienne qui va

au-devant de toutes les pauvretés et misères pour les secourir. Au milieu des enfants

abandonnés, des prostituées, des galériens, des prêtres, de la Reine de France, on

retrouve toujours le même homme animé par le désir de faire toujours plus et d' aller au

coeur de la misère; sous le visage de tout être ouffrant, monsieur Vincent reconnaît les

traits de son Seigneur et Maître :

"Ce que vous ferez au plus petit d' entre les Miens,

c' est à Moi que vous le ferez!". (Saint Matthieu 25, 40).

Dans ces instructions aux Filles de la Charité, monsieur Vincent reviendra

sans cesse à ces Paroles de Jésus. 

"Allons donc -disait-il à ses Filles-, et employons-nous avec un nouvel Amour  à servir

les pauvres, et même cherchons les plus pauvres et les plus abandonnés;

reconnaissons devant Dieu que ce sont nos seigneurs et nos maîtres et que nous

sommes indignes de leur rendre nos petits services...

Il faut être inventif jusqu' à l' infini!". 

La vie et l' oeuvre de Saint Vincent nous rappellent que "tous les hommes, sans

exception, appartiennent à la même espèce, du premier souffle de vie; ils jouissent

de la même dignité; ils sont appelés à la même destinée : la Béatitude Eternelle".

(Père François Carvajal).

Face à la Présence du Seigneur dans le Saint-Sacrement de l' Eucharistie, il posait

cette question aux chrétiens de son temps, qui reste toujours d' actualité :207).

"Ne ressentez-vous pas ce Feu Divin brûler dans votre poitrine, quand vous avez reçu

le Corps adorable de Jésus Christ dans la Communion?

Une personne qui a bien communié fait tout bien!".

Par toute sa vie, Saint Vincent nous invite à une certaine cohérence, à ne pas être

des chrétiens de façade, des "chrétiens de peinture" :

"Quoi: Être chrétien et voir son frère affligé, sans pleurer avec lui, sans être malade

avec lui! C' est être sans Charité; c' est être chrétien en peinture;  c' est n' avoir

point d' humanité; c' est être pire que les bêtes". (Conférence 207).

"Chacun de nous doit tendre à se conformer à notre Seigneur, à s' éloigner des

maximes du monde, à se lier d' affection et de pratique aux exemples du Fils de Dieu,

qui S' est fait Homme, comme nous, afin que nous soyons non seulement sauvés,

mais sauveurs comme Lui". (Conférence 196).

Prions en ce jour pour celles et ceux qui sont blessés par la vie et pour celles et ceux

qui, à l' image de Saint Vincent, savent retrousser leurs manches pour soulager les

éprouvés de toutes sortes.

Implorons pour les prêtres du monde entier une plus grande sainteté de vie afin que

dans leur coeur brûle la même Charité apostolique qui anima Saint Vincent : que la

vie des prêtres et de ceux qui se préparent au sacerdoce soit ancrée dans"le Coeur

de Jésus et vécue à partir de lui".

(Pape Benoit XVI. Homélie du vendredi 11 juin 2010).

SAINT VINCENT DE PAUL,

PRIE POUR NOUS TOUS,

PRÊTRES ET FIDELES DU CHRIST,

AFIN QUE, SELON LA VOCATION RECUE,

NOUS SOYONS "INVENTIS JUSQU' A L' INFINI" SUR LE CHEMIN DE LA FOI

EN JESUS, LUI QUI S' EST IDENTIFIE POUR TOUJOURS AUX PLUS PAUVRES

ET QUI RESTE A TOUT JAMAIS NOTRE SEIGNEUR ET NOTRE MAÎTRE.

Amen.

 

 220px-Saint_Vincent_de_Paul_2.jpg

Châsse du corps de Saint Vincent de Paul

qui se trouve au 95 rue de Sèvres à Paris (VI ème). 

"Tu as besoin du pauvre que tu

aides autant qu' il a besoin de toi...

Il faut être inventif jusqu' à l' infini!". 

Saint Vincent de Paul.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens