Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 22:41
Noël 2012.
25 décembre : Nativité du Seigneur Jésus.
 
"Nous sommes tous les "Felix" de Noël!".
 
A5MFS5SCAAETN5R.jpg
Félix Baumgartner après son exploit,
le dimanche 14 octobre 2012. 
 
Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet,
curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.
 
Le dimanche 14 octobre 2012, Félix Baumgartner -parachutiste de 43 ans- a été le premier
homme au monde à franchir le mur du son : il s' est jeté dans le vide, depuis une altitude de
39 000 mètres (soit 39 kilomètres) en chute libre à 1224 km/heure. Alors qu' il était encore dans
le ciel, au moment de s' élancer, il a déclaré : "Quand on se tient là, au sommet du monde, on
devient si humble... Parfois il faut monter très haut pour comprendre à quel point on est petit!".
Quel lien, mes frères, pouvons-nous établir avec la Noël du Seigneur Jésus Christ que nous
sommes venus célébrer en ce jour?
On peut dire qu' il y a 2000 ans, Dieu a opéré le mouvement inverse : Dieu n' est pas monté très
haut, Il est "descendu" très bas pour nous faire comprendre combien -à Ses yeux- nous sommes
"grands" et dignes d' être rejoints par Lui, combien -à Ses yeux- nous sommes précieux et importants!  
Oui, Lui, le Créateur du monde, l' Origine de l' univers visible et invisible, S' est fait Enfant!
Dieu est entré dans le temps des hommes, Il S' est fait histoire dans notre histoire, Il a franchi une
frontière que notre esprit ne peut pas saisir totalement : Lui, l' Immense est devenu accessible! Lui,
l' Immortel, est devenu mortel! Avec Molière -dans les fourberies de Scapin-, on aurait envie de
s' exclamer : "Mais qu' allait-il faire dans cette galère?". Dieu aurait pu "rester à Sa place", Dieu
aurait pu "rester dans Sa tour d' ivoire" mais le Ciel ne Lui suffisait plus : "Mes Délices -dit-Il au
livre des Proverbes (8, 31)- sont d' être avec les enfants des hommes" : Il "visait" chacune et
chacun de nous; Il voulait venir, en grande hâte, à notre rencontre, alors Il S' est "jeté" dans
l' aventure humaine : en premier lieu comme un fragile Nouveau-Né dans les Bras de Sa Mère
puis comme un jeune ouvrier, travaillant la charpente à Nazareth comme le lui avait enseigné son
"père adoptif", ensuite comme un prédicateur de "Feu" qui Lui vaudra d' être mis à mort comme le
pire des criminels!. "Il nous faudra des siècles pour ne plus nous frotter les yeux, ne plus taxer cette
réalité de mythe ou de conte de fées" -disait monseigneur Dominique Rey (Les Mystères du
Rosaire. Editions de l' Emmanuel 2008 page 18). "Le Fils de Dieu S' est en quelque sorte uni
Lui-même à tout homme. Il a travaillé avec des mains d' homme, Il a pensé avec une intelligence
d' homme, Il a agi avec une volonté d' homme, Il a aimé avec un coeur d' homme. Né de la Vierge
Marie, Il est vraiment devenu l' un de nous, en tout semblable à nous, hormis le péché".
(Concile Vatican II : Gaudium et spes n° 22, 2).
Noël, mes frères, ce n' est pas du sentimentalisme "l' eau de rose", ce n' est pas une morale ou
une éthique, c' est l' Avènement de l' Amour devenu Peti Enfant; c' est l' accueil d' une Personne :
Jésus! Ces deux syllabes "Jé-sus" accompagnent désormais la marche de l' humanité et celle des
hommes de tous les temps; Jésus : c' est un Nom béni entre tous, un Nom adorable prononcé avec
respect et joie, comme un cri de tendresse ou un appel au secours; Jésus, c' est le Nom qui revient
sur les lèvres de l' enfant comme sur celles du vieillard en fin de vie! 
Noël, n' est pas une histoire ancienne, une histoire dépassée que l' on ressort de "son carton" chaque
25 décembre avec une pointe de nostalgie : non, mes frères! Noël, c' est une Histoire toujours
actuelle et toujours Nouvelle : c' est Jésus qui, en ce XXI ème siècle est reçu, accueilli, aimé, servi et
suivi par une multitude d' hommes, de femmes, de jeunes et d' enfants! En venant sur terre, Jésus a
créé un "avant" et un "après" irréversibles : "le temps qui, avant, se comptait en fonction de divers
événements (telle olympiade, règne d' untel) se calcule maintenant par rapport à un seul Evénement :
avant Lui, et après Lui". (Père Raniero Cantalamessa. Première prédication de l' Avent au
Vatican, le vendredi 7 décembre 2012).
"Jésus est devenu homme et Il a été homme, réellement.
Il est devenu ce qu' Il n' était pas, mais est resté ce qu' Il était.
Comme Il l' a désiré, Il est venu; comme Il Lui a plu, Il a été porté;
comme Il l' a voulu, Il est venu au monde".
(Saint Athanase d' Alexandrie + 2 mai 373). 
Pourquoi avez-vous "poussé" la porte de cette église? Par Foi? Par hasard? Par tradition? Pour donner
à ce jour de Noël une dimension festive? Dans tous les cas, quelle que soit votre réponse -et tant que
ce monde durera- Noël, c' est un grand Cadeau qui nous est fait par le Ciel : notre vie nous est donnée
pour avancer vers la Lumière qui est apparue, un jour de l' Histoire, à Bethléem; notre vie nous est
donnée pour avancer sans cesse du côté de ce Dieu dont les Délices sont d' être avec les hommes :
oui! Il veut être avec toi et toi, tu peux être avec Lui, pas seulement le temps de cette Sainte Messe
mais tous les jours! 
Dans le célèbre roman "Quo vadis" écrit en 1895 (par Henryk Sienkiewiez) l' auteur décrit une scène
où l' on voit l' Apôtre Saint Pierre interrogé par un paiën qui lui dit : "Athènes nous a donné la
sagesse, Rome nous a donné la puissance; que nous offre ta religion?". Et l' Apôtre de répondre :
"L' Amour! Elle t' offre l' Amour!".
Dans cette réponse, frères et soeurs, nous avons tout le Christianisme! Nous avons à la fois le
Mystère du Christ, le Mystère de Sa Naissance, de Sa Vie, de Sa Prédication, de Sa mort terrible
et si cruelle sur le Gologotha et de Sa Résurrection le Matin de Pâques : "L' Amour! Elle t' offre
l' Amour!". Noël, c' est cela : un Amour qui vient et s' offre à nous, un Amour que nous pouvons
 accueillir ou refuser, un Amour qui nous regarde avec les yeux d' un Nouveau-Né, un Amour qui
sollicite une réponse et qui mendie notre Amour : "Chaque homme et chaque femme a besoin de
trouver un sens profond à son existence. Et les livres ne suffisent pas à cela, pas même les Saintes
Ecritures. L' Enfant de Bethléem nous révèle et nous communique le vrai "Visage" de Dieu, Bon et
Fidèle, qui nous aime et ne nous abandonne pas même dans la mort".
(Pape Benoit XVI. Angelus du 4 janvier 2009). 
Au début de cette homélie, je vous ai parlé de l' exploit de Félix Baumgartner et de son saut dans
le vide : vous savez que le prénom "Felix" vient du latin qui signifie "Heureux! Chanceux! Fécond!"!
Permettez-moi, frères et soeurs, en cette Noël 2012, qui que vous soyez, quel que soit l' état de
votre vie ou de votre âme, de vous souhaiter d' être "Heureux", de vous souhaiter de rester ou de
devenir les "Felix" de Noël qui n' auront pas peur de se jeter -non pas dans le vide!- mais de se
jeter dans les Bras de l' Enfant-Dieu : offrez-Lui à cet Enfant-Dieu votre Foi, votre Espérance, votre
Amour : vous avez tout à y gagner -et moi, avec vous!-; ne l' oubliez pas, non seulement en ce
moment mais durant toute votre vie : Il est "descendu" pour vous élever très Haut! Il S' est fait Petit
pour que vous compreniez, une fois pour toutes, votre Grandeur d' enfant de Dieu!
Bonne Fête à vous tous, les "Felix de Noël"!
Amen. 
 
   Enfant-Jésus.    
"Que nous offre ta religion?
L' Amour!
Elle t' offre l' Amour!".
 
Roman "Quo vadis". 
 
 
 vierge-arcabas-pt.jpg
Felix dies Nativitatis!
Heureuses Fêtes de Noël!
Eguberri on!
Nada Gaujos!
Feliz Navidad!
Merry Christmas!
Buon Natale! 
 
En cliquant ci-dessous vous lirez aussi :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
4175823786 bc718435c1
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens