Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 09:41

17 juin : Bienheureux Joseph-Marie Cassant.

 

"Tout pour Jésus!".

 

20041003_cassant.jpg

 

Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet,

curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

Il naquit dans le Lot-et-Garonne, à Casseneuil, le 6 mars 1878, dans une famille

d' arboriculteurs qui comptait déjà un enfant.

Durant sa scolarité, il rencontra de nombreuses difficultés en raison de sa mauvaise

mémoire. Il reçut une solide édcation chrétienne qui fit grandir en lui le désir de devenir

prêtre : tous purent constater son grand attrait pour la prière et pour la Sainte Eucharistie.

Sa mémoire qui lui fait défaut entrave son projet et ne lui permet pas d' entrer au séminaire.

Sur les conseils de son curé, il rentre à la Trappe de Sainte Marie du désert (Toulouse) et

y fait sa profession solennelle le 24 mai 1900.

"Dieu m' a appelé auprès de Lui afin que je L' aime davantage" disait-il.

Devenu "Frère Joseph-Marie", il poursuit, non sans épreuves et difficultés, ses études en vue

du sacerdoce qu' il recevra le 12 octobre 1902 à l' âge de 24 ans.

"Tout pour Jésus!" : telle est sa devise. "Je m' efforcerai de tout faire par Amour, quoi que ce

soit que je fasse". De fait, ses condisciples relèveront qu' il était toujours content et qu' il souriait

en permanence. Epuisé par la tuberculose, il s' éteignit le 17 juin 1903 après avoir dit :

"Jésus, Marie, Joseph, assistez-moi dans ma dernière agonie!".

"La trame de cette vie -dira l' un de ses frères en religion- ressemble à la trame de bien des vies.

Rien d' extraordinaire, sauf la façon extraordinaire dont il fit les choses ordinaires; rien de grand,

sauf la grandeur avec laquelle il fit les petites choses". (Père André Malet).

En le béatifiant, le dimanche 3 octobre 2004 à Rome, le Pape Jean-Paul II souligna dans son

homélie que : "Le Frère Joseph-Marie a toujours mis sa confiance en Dieu, dans la contemplation

du Mystère de la Passion et dans l' union avec le Christ Présent dans l' Eucharistie. Il s' imprégnait

ainsi de l' Amour de Dieu, s' abandonnant à Lui, "le seul Bonheur de la terre" et se détachant des

biens du monde dans le silence de la Trappe. A u milieu des épreuves, les yeux fixés sur le Christ,

il offrait ses souffrances pour le Seigneur et pour l' Eglise. Puissent nos contemporains, notamment

les contemplatifs et les malades, découvrir à son exemple le mystère de la prière qui élève le monde

à Dieu et qui donne la force dans les épreuves".

Bienheureux Jean-Joseph Cassant,

prie pour nous tous,

afin que dans notre vie

le Christ-Jésus reste toujours le seul Bonheur et

le Roc inébranlable sur lequel nous appuyer!

Que rien, jamais, ne nous sépare de Son Amour,

ici, sur la terre et demain dans l' Eternelle Vie!

Amen.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens