Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 07:22

16 octobre : Sainte Marguerite-Marie Alacoque.

 

Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet,

curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

Nous fêtons en ce jour la "messagère" du Sacré-Coeur de Jésus qui fut chargée

de conduire les hommes à contempler, à nouveau,  l' insondable richesse du

Coeur de Dieu!

Sainte Marguerite-Marie Alacoque naquit le 22 juillet 1647 à Verosvres et était la

cinquième de sept enfants. Son père était un riche laboureur du Charolais et, par

la suite, devint notaire royal. Malheureusement la famille connut la dure épreuve

de le voir mourir en 1656 : Marguerite-Marie avait 9 ans. La tutelle de la famille fut

alors confiée à un oncle autoritaire et brutal : celui-ci prit Marguerite en grippe au

point d' en faire son souffre-douleur.

Le 25 mai 1671, Marguerite entra chez les soeurs Visitandines de Paray-le-Monial pour

s' y consacrer au Seigneur: elle s' y montra très humble avec un grand sens de l' obéissance.

A peine entrée au noviciat, elle entendit Jésus lui révéler combien Sa Passion à Gethsémani

fut la preuve de Son Amour infini pour les hommes. Le Seigneur lui demanda alors de

s' unir à Lui dans l' offrande de ses propres souffrances pour le Salut des hommes.

Le 27 décembre 1673 (fête de Saint Jean l' Evangéliste) alors qu' elle est en adoration

devant le Saint-Sacrement, elle reçoit sa première révélation du Sacré-Coeur. Elle raconte :

"Il me fit reposer fort longtemps sur Sa Divine Poitrine, où Il me fit découvrir les Merveilles

de Son Amour, et les secrets inexplicables de Son Sacré-Coeur".

  Ce jour-là, jour unique entre tous, Marguerite-Marie reçut cette révélation qui garde pour nous

tous, sa force et son actualité :

"Mon Divin Coeur est si passionné d' Amour pour les hommes, et pour toi en particulier,

ne pouvant plus contenir en lui-même les flmmes de Son ardente Charité, il faut qu' il

les répande par ton moyen et qu' il se manifeste à eux pour les enrichir de Ses précieux

trésors que Je te découvre".

Désormais, le Seigneur lui apparaîtra de nombreuses fois, en particulier chaque premier

vendredi du mois, l' invitant à prier et à faire pénitence.

En juin 1675, c' est la grande révélation :

"Voici ce Coeur qui a tant aimé les hommes, et pour reconnaissance, Je ne reçois de la

plupart que des ingratitudes!".

Le Christ demande à Sa servante d' oeuvrer à l' instauration de la Fête du Sacré-Coeur, ce

qu' elle fera, non sans traverser des épreuves et des humiliations de toutes sortes.

Tombée malade, elle supporta courageusement cette nouvelle épreuve, ne cessant de

répéter jusqu' à son dernier souffle : "Ce que j' ai dans le Ciel et ce que je désire sur la

terre, c' est Toi sul, ô mon Dieu".

Marguerite-Marie s' éteignit paisiblement le 17 octobre 1690 en prononçant le Saint

Nom de Jésus. Elle fut béatifiée le 18 septembre 1864 et fut canonisée par le

Pape Benoit XV, le 13 mai 1920.

Aujourd' hui, nous devons rendre grâce au Seigneur pour le Mystère de Son Coeur :

"le Mystère du Coeur d' un Dieu qui s' émeut et reverse tout Son Amour sur l' humanité.

Un Amour mystérieux, qui... nous est révélé comme une passion incommensurable

pour l' homme... Dans le Coeur de Jésus est exprimé le noyau essentiel du Christianisme;

dans le Christ nous a été révélée et donnée toute la nouveauté révolutionnaire de

l' Evangile : l' Amour qui nous sauve et nous fait vivre déjà dans l' Eternité de Dieu...

Son Coeur appelle... notre coeur; il nos invite à sortir de nous-mêmes, à abandonner

nos certitudeshumaines pour placer notre confiance en Lui, et, suivant Son exemple, à

faire de nous-mêmes un Don d' Amour sans réserve... nous ne devons jamais nous

éloigner de la Source de l' Amour qui est Son Coeur transpercé sur la Croix".

(Pape Benoit XVI. Homélie du vendredi 19 juin 2009.

Ouverture de l' année sacerdotale et 150 ème anniversaire de la mort de

Saint Jean-Marie Vianney).

Le 5 octobre 1986, le Bienheureux Pape Jean-Paul II (+ 2 avril 2005) se rendit en

pélerinage à Paray-le-Monial. Lors de la prière de l' Angelus, il prononça cette

prière qui devient la nôtre en ce jour :

Toi, l' Agneau au Coeur transpercé,

nous Te regardons comme le firent, à l' heure de la Croix,

Marie, Ta Sainte Mère et Jean, le disciple bien-aimé.

Révèle-nous les richesses de Ton Coeur.

Donne à Ton épouse, l' Eglise, d' affermir sa Foi en revenant

sans cesse à Ton Coeur pour y comprendre, dans une continuelle

contemplation, qu' elle doit forger sa force d' aimer, au Brasier

ardent de l' Amour vainqueur.

Jésus, Doux et Humble de Coeur,

rends nos coeurs semblables au Tien,

brûle nos coeurs au Feu du Tien!

Amen.

 

Autre homélie de monsieur l' abbé Hayet :

Sur le Sacré-Coeur de Jésus :

 

Veuillez cliquer ci-dessous :

 

Sacré-Coeur de Jésus. Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

2008-10-03-sagrado_corazon.jpg

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens