Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 12:21

15 septembre : Notre Dame des douleurs.

 

Notre Dame de la Salette.

"Elle a pleuré pour Jésus 

et aussi pour nous!". 

 Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet,

curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

"Près de la Croix de Jésus, Se tenait Sa Mère", Se tenait Marie, Celle qui a donné à Jésus

cette humanité par laquelle Il est venu tout sauver, tout récapituler et tout donner : Son Corps,

Son Sang, Son Âme et Sa Divinité "pour nous, pour notre Salut"!

En Marie -la Vierge douloureuse- plus qu' en tout autre se répercutent les souffrances de

Jésus, "Son grand cri et Ses larmes" souligne la lettre aux Hébreux (5, 7-9). 

Ce que Jésus a éprouvé dans Sa Chair crucifiée et lacérée sur le Bois du Gologotha, Marie

-notre Mère à tous!- l' a éprouvé dans Son Coeur immaculé "transpercé comme par une épée"

(Saint Luc 2, 35) : Elle était debout, certes, près de la Croix, mais Son Coeur "saignait" :

"Elle avait mal, Elle souffrait, la Tendre Mère... Quel est celui qui sans pleurer pourrait voir la

Mère du Christ dans un supplice pareil?" (Séquence liturgique de la Messe de ce jour).

"Près de la Croix de Jésus Se tenait Sa Mère" : nous ne connaîtrons jamais sur la terre

le prix "payé" par Notre Dame des douleurs à l' Heurre où Elle entrevit "Son Jésus" au sommet

du Golgotha et où  il fallut ensevelir dans un tombeau la "Chair de Sa chair"!

Sachons-le, mes frères : Marie a pleuré pour Lui, Jésus! Marie a pleuré pour nous! Nous qui

avons le coeur résistant et dur! Nous qui avons "crucifié" le plus Beau des enfants des hommes :

sur la Croix, "c' était nos souffrances qu' Il portait!" (Isaïe).

"La Vierge Douloureuse -nous dit Saint Josémaria Escriva de Balaguer- quand tu La contempleras,

vois Son Coeur : c' est une Mère qui a deux fils face à face : Lui... et toi... Admire la fermeté de la

Vierge Marie... Demande-Lui un peu de cette force d' âme, de manière à savoir, toi aussi, te tenir

au pied de la Croix!" (Chemin n° 506 et 508).

"Apprenons (de Marie) à témoigner de notre Foi par une vie d' humble service, prêts à payer

de notre personne pour demeurer fidèles à l' Evangile de la Charité et de la Vérité, certains que

rien de ce que nous faisons n' est fait en vain" (Pape Benoit XVI. Angelus du 13 septembre 2009).

Combien il est bon de "faire place à Marie" dans notre vie, de La laisser Se tenir à nos côtés

comme Elle Se tenait aux côtés de "Son Jésus Bien-Aimé" : Elle a pour nous la même Tendresse

qu' Elle avait et continue d' avoir pour Jésus; à certaines heures, Elle est très soucieuse de nous,

de notre vie, de notre Salut Eternel : Ses nombreuses "apparitions" sur notre terre et tout

particulièrement en France nous le prouvent!

Monseigneur Oscar Romero, archevêque de San Salvador, -qui fut assassiné le 24 mars 1980

alors qu' il célébrait la Sainte Messe dans une chapelle d' hôpital-, disait :

"Marie n' est pas une idole. Le seul Sauveur c' est Dieu, c' est Jésus Christ.

Marie n' est que l' instrument humain, fille d' Adam, fille d' Israël, incarnation d' un peuple,

soeur de notre race. Par Sa sainteté Elle a été rendue capable d' incarner dans l' histoire

la Vie de Dieu. Le meilleur hommage qu' un chrétien puisse rendre à la Vierge, c' est de

faire comme Elle : incarner la Vie de Dieu dans les vicissitudes de l' histoire mouvante

de notre temps" (Paroles du 24 décembre 1978. In "L' Amour vainqueur"-Cerf 1990 page 142).

 Frères et soeurs, la prière du Rosaire, la prière du chapelet est une belle et bonne 

    manière de laisser Notre Dame Se tenir à nos côtés et nous conduire maternellement :

"Le chapelet est une bonne garde, il enveloppe du manteau de Marie nos journées et nos vies, il

les tient dans la paix. Récitons le chapelet pour nos familles, pour l' Eglise, pour la paix dans le

monde. La prière assidue ne fait-elle pas partie de notre responsabilité de chrétien? Après les

efforts de l' apprentissage, nous aurons la surprise de constater que nous ne pouvons plus nous 

passer du chapelet quotidien, bienheureux lien avec le Ciel et tous nos frères catholiques de

la terre" (Soeur Placide o.s.b., abbesse du Barroux). 

Tout simplement, mes frères, comme les enfants de Notre Dame à qui nous appartenons, dans

un coeur confiant envers notre Bonne Mère du Ciel, nous Lui redisons avec l' Eglise :

"O Mère, source d' Amour...

fais qu' en mon coeur brûle un grand feu

pour mieux aimer le Christ mon Dieu et

que je puisse Lui plaire...

Pour ne pas brûler dans les flammes,

prends ma défense, Vierge Marie,

au grand jour du Jugement...

Au moment où mon corps mourra,

fais qu' à mon âme soit donnée

la Gloire du Paradis".

Amen.  

Christ remis à Sa Mère.

 

"Le chapelet est une bonne garde, il enveloppe du manteau de Marie nos journées et nos vies, il les tient dans la paix... bienheureux lien avec le Ciel et tous nos frères catholiques de la terre".

 

Soeur Placide, o.s.b., abbesse du Barroux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens