Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 11:17

15 octobre : Sainte Thérèse d' Avila.

 

"Dieu seul suffit!".

 

Thérèse d' Avila : 15 octobre.

 

Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet,

curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart. 

 

Réformatrice du Carmel et Docteur de l' Eglise, Thérèse naquit à Avila, le 28 mars 1515,

un an avant l' avènement de Charles Quint.

Issue d' une famille de douze enfants, elle entra à 20 ans au Carmel de l' Incarnation :

elle y prit le nom de Soeur Thérèse de Jésus.

Ce carmel comptait à l' époque près de deux cents religieuses et l' on y menait une vie

assez douce : visites extérieures nombreuses, sorties, repas en ville... En 1554, un grand

"tournant spirituel" s' opère dans le coeur de Thérèse : bouleversée par la contemplation

-durant le Carême- d' un Christ très blessé, elle décide un changement de vie radical :

"Un jour -dira-t-elle-, comme j' entrais dans l' oratoire, j' y aperçus une statue... un Christ tout

couvert de plaies; et si touchant, qu' à Le considérer, je me suis sentie profondément bouleversée...

je me jetai auprès de mon Sauveur en versant des torrents de larmes, et Le suppliai de me donner

en cet instant la force de ne plus L' offenser..." (Vie 9, 1).

Cette conversion va conduire Thérèse à réformer l' Ordre du Carmel et à fonder uncouvent conforme

à la règle primitive. Dès lors les fondations vont se succéder tandis que Saint Jean de la Croix va fonder,

lui aussi, des couvent de Carmes déchaux, eux aussi de stricte observance.

Thérèse ouvrira près de 20 monastères en l' espace de vingt ans! 

En 1970, le Pape Paul VI (+ 6 août 1978) la proclama "Docteur de l' Eglise, en raison de la richesse

spirituelle de ses nombreux écrits. Sa sérénité reflétait sa vie d' union avec le Seigneur y compris dans 

les difficultées et les souffrances qu' elle a endurées.

"Seigneur -disait-elle non sans humour- cela ne m' étonne pas que Tu aies si peu d' amis quand

je vois la manière dont Tu traites les Tiens!". Et encore : "Il y a de grands inconvénients à ne

jamais sortir de notre boue et de notre misère... si nous vivons enfoncés dans les misères de la terre,

jamais nous ne sortirons du courant boueux des craintes, des pusillanimités et de la lâcheté... c' est

pourquoi nous devons fixer nos regards sur le Christ" (Château intérieur. Premières demeures 2, 10-11). 

"Prier signifie fréquenter avec amitié, car nous fréquentons en tête à tête Celui qui,

nous le savons, nous aime" (Vie 8, 5).

La correspondance de Thérèse atteste que c' était une femme d' un grand sens pratique et d' une

délicate humanité.

Thérèse rejoignit son Maître le 5 octobre 1582 âgée de 67 ans, à Alba de Tormès, le jour même où

le calendrier fut avancé de dix jours (Réforme grégorienne).

Le Pape Benoit XVI, au cours de l' audience générale du 2 février 2011 qu' il consacra à évoquer la

figure de Sainte Thérèse de Jésus rappela qu' elle "est une véritable maîtresse de vie chrétienne

pour les fidèles de chaque temps. Dans notre société souvent en manque de valeurs spirituelles,

Sainte Thérèse nous enseigne à être des témoins inlassables de Dieu, de Sa Présence et de Son

Action, elle nous enseigne à ressentir réellement cette soif de Dieu qui existe dans la profondeur

de notre coeur, ce désir de voir Dieu, de chercher Dieu, d' être en conversation avec Lui et d' être

Ses amis. Telle est l' amitié qui est nécessaire pour nous tous et que nous devons rechercher,

jour après jour, à nouveau... C' est pourquoi, le temps de la prière , n' est pas du temps perdu,

c' est un temps pendant lequel s' ouvre la voie de la vie, s' ouvre la voie pour apprendre de Dieu

un Amour ardent pour Lui, pour Son Eglise, c' est une charité concrète pour nos frères".

(Pape Benoit XVI. Audience générale du 2 février 2011). 

Frères et soeurs, laissons encore la parole à Sainte Thérèse de qui nous sollicitons, en ce jour,

la prière fraternelle et amicale :

"Ne nous lassons pas de louer un si grand Roi et Seigneur, qui nous a préparé un Royaume

qui ne finira jamais, en échange de quelques petites peines enveloppées de mille joies qui

finiront demain...

Que rien ne te trouble,

que rien ne t' effraie,

tout à une fin,

Dieu ne change pas.

La patience obtient tout.

Qui possède Dieu ne manque de rien.

Dieu seul suffit!".

Amen. 

Thérèse d' Avila : 15 octobre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens