Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 12:22

15 août : Assomption de la Vierge Marie.

 

Vierge à l' Enfant. 

"Elle est pour toujours notre Mère!

Elle est la Cause de notre Joie!". 

 

Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet,

curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart. 

 

"En ces jours-là, Marie Se mt en route rapidement" : c' est ainsi, mes frères,

que débute le Saint Evangile de cette lumineuse fête de l' Assomption!

Saint Luc nous rappelle que la Vierge de Nazareth est à la fois rapide, active et efficace;

loin d' être centrée sur Elle-même -Elle attend un heureux Evénement!-, Marie court aider

Sa cousine Elisabeth qui, elle aussi, contre toute attente, se prépare à donner la vie!

Toute Sa vie terrestre, Marie a été attentive aux besoins des autres, des gens les plus

proches comme des plus éloignés. Durant le voyage qu' est la vie, Marie ne S' est jamais

détachée de Son Fils Jésus qui fut et reste la Grande Joie de Sa Vie! Depuis la naissance

à Bethléem -dans des conditions d' extrême pauvreté- jusqu' à la fuite en Egypte pour fuir

la tyrannie sanguinaire d' Hérode le cruel, puis pendant trente ans à Nazareth, dans l' atelier

de charpente, Marie a contemplé chaque jour, avec émerveillement le plus Beau des enfants

des hommes qui naquit de Son sein immaculé!  On devine encore la douleur extrême,

 insupportable qui s' empara de la Vierge à l' heure de la Croix du Golgotha où "Son Jésus",

défiguré par la souffrance, était mis au rang des malfaiteur; on suppose aussi la Joie indicible

quand Elle Le retrouva au Matin de Pâques, plus Vivant que jamais, Elle qui, telle une Reine

pouvait presser sur Son Coeur le Prince de la Vie revenu Victorieux du terrible Combat!  

Fêter l' Assomption de Marie, c' est fêter Son entrée dans le Ciel; c' est fêter les "retrouvailles"

définitives de la Mère et du Fils : rien, jamais plus ne les séparera! L' Assomption c' est, en

quelque sorte, laPâque de Marie en plein coeur de l' été!  Elle qui fut la Première à tenir entre

Ses Bras l' Enfant-Jésus, Elle est maintenant la Première à être reçue à Bras ouverts par

Son Fils, pour être admise dans le Paradis : on peut supposer que Marie alors que le dernier

souffle de vie s' échappait de Son corps mortel entendit au plus profond d' Elle-même cette

Promesse de Jésus : "Amen, Je Te le déclare : aujourd' hui, avec Moi, Tu seras le Paradis!"

(Saint Luc 23, 43) : aussitôt dit aussitôt fait : la mort n' a pas pu accomplir son oeuvre de

destruction : le corps de Notre Dame a été préservée de la dégradation du tombeau! C' est

un grand Mystère et une Vérité de la Foi catholique que nous célébrons en ce jour! 

Ce Mystère et cette Vérité ne sont pas destinés seulement à la Très Sainte Vierge Marie mais

aussi à nous tous! Une Espérance nous est offerte et rien ne doit la déraciner de notre coeur

et de notre âme, mes frères ! La mort ne "sonnera" pas le terminus de notre existence! La

mort ne sera pas le dernier mot de l' homme car elle n' est pas le dernier mot de Dieu :

"Notre vie de chaque jour, même marquée par les épreuves et les difficultés, coule comme

un fleuve vers l' Océan Divin... notre mort n' est pas la fin, mais l' entrée dans la Vie qui

ne connaît pas la mort. Notre crépuscule à l' horizon de ce monde est une renaissance à

l' aurore du Monde nouveau, du Jour éternel".

(Pape Benoit XVI. Homélie du 15 août 2008). 

Frères et soeurs, que ce 15 août redise à chacun de nous que "sans Jésus, ni le monde ni

l' âme n' ont de sens... le monde, les hommes, sans Jésus ne sont que de pauvres loques :

leur vie est en l' air" (Père Marie-Joseph Gerber, franciscain).

  Frères et soeurs, que ce 15 août redise à chacun de nous que nous avons près de Dieu et proche

de nous, une Mère qui nous aime, une Mère qui se soucie de nous, une Mère qui entend nos

prières, nos cris, nos souffrances peut-être! Oui, rien ne changera : Marie est pour toujours

notre Mère! Marie est pour toujours la Cause de notre Joie!

Plus que jamais, nous allons nous tourner vers Elle avec la prière que lui adressait celui qui

fut un véritable "Apôtre des prisons", le Bienheureux Jean-Joseph Lataste -béatifié à Besançon,

le dimanche 3 juin 2012 : 

"O Marie,

donne-nous de croire comme Tu as cru,

d' aimer comme Tu as aimé, d' entendre et d' observer la Parole de Dieu

comme Tu l' as entendue et observée,

de faire en toute chose la Volonté du Père comme Toi-même l' a accomplie.

Et quand sonnera l' Heure dernière,

entraîne-nous avec Toi jusqu' à la Patrie où l' on ne se quitte plus,

où l' on ne meurt plus!".

Amen.

Assomption de la Vierge Marie : 15 août. 

"Notre mort n' est pas la fin, mais l' entrée dans la Vie qui ne connaît pas la mort. Notre crépuscule à l' horizon de ce monde est une renaissance à l' aurore du Monde nouveau, du Jour éternel".

 

Pape Benoit XVI. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens