Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 07:38

10 juin : Bienheureux Edouard Poppe.

 

Edouard Poppe : 10 juin.

"Je tiens simplement compagnie à notre Seigneur,

je me repose près de Lui!".

 

Bienheureux Edouard Poppe.

 

Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet,

curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

Edouard Poppe naquit en Belgique, le 18 décembre 1890, dans une famille profondément

chrétienne. Son père était boulanger et avait coutume de dire : "Il faut toujours être content de

la Volonté de Dieu". Onze enfants viendront réjouir le foyer : trois mourront en bas âge, les

deux garçons deviendront prêtres, cinq filles religieuses et la dernière restera auprès de sa mère.

Edouard fut ordonné prêtre en 1916 et débuta son ministère dans un quartier de Gand.

Il se montrait aimable, donnant des images pieuses aux enfants qu' il rencontrait, saluant les

ouvriers, le soir, à la sortie des usines; il vit simplement et pauvrement parmi les plus pauvres,

enracinant son action dans la prière : "Ils apprendront à bien me connaître; il faut qu' ils sentent

que je les aime". Peu à peu, les conversions se multiplient : Edouard peut parler du Christ et

redonner vie aux vieilles racines chrétiennes. Il passe beaucoup de temps en adoration devant

le Tabernacle : "O Jésus -soupire-t-il-, les hommes T' aiment si peu! Du moins, aimons-nous,

nous deux!". A la fin de la première guerre mondiale, il devient aumônier de religieuses, écrit des

articles, rédige des livres qui abordent la spiritualité sacerdotale, l' apostolat des laïcs, le

renouveau de la catéchèse. Il crée pour les enfants la "croisade eucharistique" qui se diffuse

hors des frontières. Après une crise cardiaque, survenue le 11 mai 1919, il confie à un ami :

"Je n' ai jamais demandé au Seigneur de vivre vieux mais seulement que les hommes

L' aiment et que les prêtres se sanctifient!".

Une autre fois, à un prêtre qui le rouve devant le Saint-Sacrement, il répond :

"Je ne fais rien; je tiens simplement compagnie à notre Seigneur.

Je suis trop fatigué pour Lui parler mais je me repose près de Lui".

Edouard acheva sa vie le 10 juin 1924: il avait 34 ans.

En le béatifiant à Rome, le 30 octobre 1999, le Pape Jean-Paul II rappela "qu' il trouvait

dans la prière et l' Eucharistie, la force pour sa vie quotidienne et pour sa mission pastorale.

Aimant totalement le Christ, il s' attachait à L' imiter en toutes choses, en faisant la Volonté

de notre Père des Cieux et en accueillant toutes les personnes. Dans sa relation intime avec

le Maître de la moisson, le Père Poppe offrait le monde à Dieu afin de pouvoir offrir Dieu au monde".

Demandons au Bienheureux Edouard d' intercéder pour nous tous, afin que grandisse et se fortifie

notre Amour pour le Seigneur, en faisant nôtre cette prière sortie de son coeur de prêtre :

Jésus,

Pain Vivant,

Toi qui me donnes la Vie,

Tu es la Nourriture de ma pauvre âme et

Tu la fais vivre de Ta propre Vie...

Tu la nourris de telle sorte que ma vie entière T' appartient...

Que mon âme, Jésus, vive de Ta Vie.

Qu' elle vive de confiance en Toi et d' Amour pour Toi...

Je suis aussi faible qu' un enfant qui est loin de sa mère.

Auprès de Toi, je suis aussi tranquille qu' un enfant qui voit sa mère!

Demeure en moi et que moi, je demeure en Toi!

Amen.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens