Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 09:00

1 er avril : Bienheureux Charles d' Autriche.

 

"Mon Jésus,

que Ta Volonté soit faite!".

 

Bienheureux Charles d' Autriche.

sans-titre-copie-2.png

 

Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet,

curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.

 

Fils del' archiduc Otto et de la princesse Marie-Joséphine de Saxe, Charles naquit en

Autriche, le 17 août 1887. Il reçut une profonde éducation catholique et vécut un grand

Amour de l' Eucharistie et du Coeur de Jésus : il prit toutes les décisions importantes

de sa vie en priant.

Le 21 octobre 1911, Charles épousa la princesse Zita de Bourbon-Parme à qui il avait dit le

jour de ses fiançailles : "Maintenant, nous allons nous aider l' un l' autre à gagner le Ciel!".

Leur vie conjugale fut couronnée par la naissance de huit enfants.

L' archiduc François-Ferdinand ayant été victime d' un attentat, Charles devint alors l' héritier

du trône : en pleine guerre mondiale, à la mort de l' empereur François-Joseph, il devint

empereur d' Autriche, le 21 novembre 1916.

Le 30 décembre 1916, il est couronné roi apostolique de Hongrie. Il perçoit cette charge

comme une voie pour suivre le Christ : sa préoccupation principale était de suivre la vocation

du chrétien à la sainteté également dans son action politique; c' est pour cette raison que

l' assistance sociale avait une tele importance à ses yeux. Il refusa toute espèce de magouille,

de compromissions sous quelque forme que ce soit, de corruption et ne les toléra pas chez ceux

qui ont la responsabilité du bien commun. Charles faisait tout pour recevoir la Sainte Communion

chaque jour et commencer par un temps de prière. Il se confessait régulièrement et portait toujours

sur lui une petite Bible ainsi qu' un chapelet que lui avait donnéle Pape Pie X.

Sur ses lèvres revenaient sans cesse ces paroles : "Avec l' aide de Dieu!" ou "Si Dieu le veut!".

En août 1917, quand la Pape Benoit XV lance un appel à la paix, l' empereur Charles est le

premier et le seul des belligérants à répondre positivement. Par l' entremise de ses

beaux-frères, il négocie secrètement avec les alliés, espérant déboucher sur une paix assurée;

ses efforts seront vains car les français et les anglais restent indifférents à cette main tendue

tandis que les italiens y sont hostiles. "Je veux tout faire pour bannir dans les plus brefs délais

les horreurs et les sacrifices de la guerre" avait-il écrit dans un manifeste le premier jour

de son règne (le 22 novembre 1916).

Charles fut contraint à l' exil sur l' île de Madère avec Zita et leurs enfants. Réduit à la misère,

il vécut avec sa famille dans un logement insalubre. Au printemps 1922, physiquement épuisé

et moralement miné, il tombe gravement malade : il accepte la maladie comme un sacrifice

pour la paix et l' unité des peuples. Charles endura ses souffrances sans se plaindre et

pardonna à tous ceux qui lui avaient fait du mal. Sur son lit de mort, trois paroles de Charles

soulignent combien le proscrit était demeuré profondément chrétien. A son épouse Zita, il

déclare : "Je t' aime d' un Amour infini" puis il répète ce qui fut sa devise : "Je m' engage

toujours, en toutes choses, à connaître le plus clairement possible la Volonté de Dieu et

à la respecter, et cela de manière la plus parfaite".

Le 1 er avril 1922 -un Samedi-Saint-, Charles rejoignit son Maître et Seigneur, en disant :

"Mon Jésus, que Ta Volonté soit faite! Mon Jésus!" : Charles avait 35 ans.

Le Pape Jean-Paul II (+ 2 avril 2005) le béatifiaà Rome, le dimanche 3 octobre 2004 en

soulignant dans son homélie que : "Le devoir décisif du chrétien consiste à chercher en

toute chose la Volonté de Dieu, à la reconnaître et à la suivre. L' homme d' état et le

chrétien Charles d' Autriche se fixa quotidienement ce défi. Il était un ami de la paix...

qu' il soit un exemple pour nous tous, en particulier pour ceux qui ont aujourd' hui une

responsabilité politique en Europe".

Bienheureux Charles d' Autriche,

prie pour nous tous,  afin qu' en toute chose nous cherchions

à accomplir la Volonté du Seigneur;

toi, fidèle disciple du Christ,

nous confions à ton intercession celles et ceux qui sont en charge

du bien commun afin que, toujours et partout, ils soient, comme

tu le fus en son temps, des amis et des protecteurs de la paix.

Amen.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens