Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 21:06

CINQUIEME DIMANCHE DE PÂQUES. ANNEE C.

"L' appartenance à l' Eglise: cela est beau!".

HOMELIE DE MONSIEUR L' ABBE JEAN-BERNARD HAYET,

CURE DE LA PAROISSE SAINT JOSEP DES FALAISE-BIDART.

Frères et soeurs, à travers les textes sacrés que nous venons d' entendre, retenons pour notre vie de Foi deux grands enseignements :

- le premier enseignement nous vient, à la fois du livre des Actes des Apôtres (14, 21-27) et de l' Apocalypse de Saint Jean (21, 1-5) : ces deux textes orientent notre méditation et notre regard vers le beau et grand mystère de l' Eglise que Notre Seigneur Jésus Christ a instituée et confiée à la garde de Saint Pierre et des Apôtres. Depuis deux mille ans, l' Eglise est une "incursion du Ciel sur la terre", véritable "Jérusalem nouvelle", elle n' a de cesse de nous ouvrir "la porte de la Foi", elle n' a de cesse de faire retentir sur tous les continents et dans toutes les langues, la Parole du Christ, l' Evangile du Salut, qui nous dit que, non seulement Dieu est venu nous rejoindre sur cette terre et épouser notre condition humaine mais qu' Il est venu demeurer avec nous pour ne plus jamais repartir : "Ils seront Son Peuple, Dieu Lui-même sera avec eux" (Apocalypse") et "Moi, Je Suis avec vous tous les jours jusqu' à la consommation des siècles" (Saint Matthieu 28, 20). "L' identité chrétienne -disait le Pape François-, est une appartenance à l' Eglise, à l' Eglise-Mère, car il n' est pas possible de trouver Jésus en dehors de l' Eglise... c' est une dichotomie absurde de vouloir vivre avec Jésus sans l' Eglise, suivre Jésus en dehors de l' Eglise, aimer Jésus sans l' Eglise (Pape Paul VI. Evangelii nuntiandi n° 16)... L' appartenance à l' Eglise : cela est beau!" (Homélie du Pape François, le mardi 23 avril 2013. Messe avec les Cardinaux). Les églises-bâtiment, les basiliques, les cathédrales, les chapelles et les oratoires que les hommes ont édifiés au cours des siècles, sont déjà, à eux seul, un message pour ceux qui y pénètrent et les visitent : Dieu est au milieu de Son Peuple. Il est Présent dans nos âmes par Sa Grâce, mais comme nous ne sommes pas des Anges, comme nous sommes faits de chair et d' os, nous avons besoin d' une Présence plus sensible du Seigneur et c' est cela qu' Il nous offre grâce à "Ses" églises, grâce au Tabernacle : Dieu a Sa maison au milieu de nous, ici, en plein coeur de la ville! Comme autrefois, lorsque Jésus habitait à Capharnaüm et que l' on pouvait aller frapper à Sa porte, certain d' être toujours bien reçu, Notre Seigneur Jésus Christ a voulu établir Sa maison au milieu de toutes nos maisons, et cette maison, ce sont toutes nos églises de la terre aussi grandioses ou modestes qu' elles soient! C' est un bonheur de pouvoir entrer dans une église comme celle-ci, oui, bonheur de pouvoir entrer ici, lorsqu' on a un chagrin, une détresse qui nous habite, lorsqu' on a une joie, lorsqu' on est fatigué, soucieux, désemparé, comme il fait bon -et comme il devrait toujours faire bon, pour un chrétien!-, de passer "chez Jésus Christ" comme on dit parfois à un ami : "Surtout, n' hésite pas! Si tu passes devant la maison, arrête-toi, tu seras toujours le bienvenu!". Avec Jésus -le Meilleur des Amis que nous puissions avoir ici-bàs!-, mes frères, c' est la même chose, c' est encore plus vrai : si tu passes par là, dans la ville ou le village, pour te rendre à la mairie, à la poste ou au marché... viens! Viens faire un petit tour, le temps de faire un Signe de Croix, le temps de faire une génuflexion et de t' asseoir quelques instants, le temps de rejoindre la multitude des Anges qui L' adorent, le temps de saluer Marie, Sa chère Mère, qu' Il t' a donnée pour Mère et Protectrice, le temps de dire : "Seigneur, je n' en puis plus..." ou "Seigneur, je ne vais pas bien, vois ma peine et ma douleur...", le temps de rester là, quelques secondes et de Lui dire : "Seigneur, aujourd' hui, j' ai telle joie, je viens te dire "Merci du fond du coeur" ou "Je viens Te confier telle personne qui m' est chère, qui m' est proche, fais quelque chose pour elle, je te la confie!". Soyons-en sûrs : ce "bavardage" de quelques instants, avec Notre Seigneur, avec Sainte Marie -notre Bonne Mère du Ciel-, c' est la source de notre vitalité chrétienne qui nous aide à être des chrétiens authentiques, des chrétiens rayonnants de la Présence amicale de Dieu au milieu de nous :"Ils seront Son Peuple, Dieu Lui-même sera avec eux" (Apocalypse). "Chaque matin -constatait la Sainte carmélite, Edith Stein (morte à Auschwitz le 9 août 1942)-, le son des cloches appelle (les hommes) à travers toutes les rue... Les hommes taciturnes et pressés se hâtent dans les ruelles, le son atteint leurs oreilles mais non leur coeur, seul un petit reste de brebis fidèles entend la Voix du Pasteur avec une joie paisible" (In "La Demeure de Dieu parmi les hommes"). Ah, Seigneur! Si je passais autant de temps à venir "bavarder" avec Toi que je bavarde avec les autres ou sur les autres comme ma vie serait plus riche, plus belle et plus féconde! Nous devons toujours faire attention au bavardage avec les autres et pire encore, sur les autres : "Il y a une joie obscure dans le bavardage -disait le Pape François-. On commence par des paroles de bien mais ensuite vient le commérage. Et commence alors cet "écorchage" de l' autre... Nous devrions penser que chaque fois que nous nous comportons ainsi, nous faisons la même chose que ce qu' a fait Judas, à savoir que lorsqu' il se rendit auprès des chefs des prêtres pour vendre Jésus, il avait le coeur fermé, il n' avait aucune compréhension, il n' avait pas d' amour, il n' avait pas d' amitié" (Homélie du Pape François le mercredi 27 mars 2013 à Sainte Marthe).

- D' où le second enseignement contenu dans le Saint Evangile et que nous recueillons de la Bouche même de Notre Seigneur et Maître : "Je vous laisse un Commandement nouveau : vous aimer les uns les autres!". Ce terme de "nouveau" signifie "dernier", "définitif", "unique", "fondamental". "Pourquoi donc -s' interrogera Saint Augustin-, Notre Seigneur appelle-t-Il nouveau un Commandement qui nous paraît si ancien? Ce Commandement est-il nouveau parce qu' il nous dépouille du vieil homme pour nous revêtir de l' homme nouveau? Car il renouvelle celui qui l' écoute, ou plutôt celui qui l' observe. Mais il ne s' agit pas ici de toute espèce d' amour, il y est question de celui de Notre Seigneur... quand Il ajoute : "Comme Je vous ai aimés"... Cet Amour nous renouvelle, fait de nous des hommes nouveaux, héritiers du Nouveau Testament et dignes de chanter le cantique nouveau" (In "Traité sur l' Evangile de Jean, LXV). Ainsi donc, ce qui prime dans l' Eglise -et qui doit toujours primer!-; ce ne sont pas les loies, les institutions, les structures, les heures passées en réunion à manier des concepts -aussi spirituels soient-ils!-, ou à blablater avec des idées générales qui, aussitôt prononcées sont aussitôt avortées; ce qui prime dans l' Eglise, ce ne sont pas les longueurs des cérémonies ou leur dépuillement ou le fait de suspendre une Croix dans sa maison ou autour de son cou -tout cela est important, ne me faites pas dire le contraire!-, mais ce qui est absolument incontournable, essentiel et vital, ce qui prime avant tout, ce qui est et doit rester le signe distinctif du Baptisé, c' est l' Amour de Charité par lequel on nous reconnaîtra comme disciple de Jésus, comme l' un de ceux qui Lui appartiennent et Le suivent; le signe sera efficace et vrai si l' on peut reconnaître dans notre coeur, dans nos actes, dans notre vie, quelque chose de la Tendresse Divine, si on nous trouve une certaine "ressemblance" avec Jésus dont nous nous réclamons, si on sent battre en nous, battre en notre coeur, un peu du Coeur Doux et Humble de Jésus! "La beauté de la vie chrétienne -disait le Pape Benoit XVI-, est plus incisive que l' art et l' image dans la transmission du message évangélique. A la fin, seul l' Amour est digne de foi et apparaît crédible. La vie des Saints, des martyrs, révèle une beauté singulière qui fascine et attire, car une vie chrétienne vécue en plénitude parle sans avoir besoin de paroles. Nous avons besoin d' hommes et de femmes qui parlent à travers leur vie, qui transmettent l' Evangile avec clarté et courage, par la transparence des actions, par la passion joyeuse de la Charité" (Pape Benoit XVI. Discours du samedi 13 novembre 2010 à l' assemblée plénière du conseil pontifical de la culture). Aujourd' hui, c' est à nous de relever le défi de ce Commandement nouveau et définitif : Aimez-vous les uns les autres, dans votre Eglise, dans vos paroisses, dans vos familles, dans vos milieux de vie, de travail ou de loisirs; ce langage-là sera comme une nouvelle évangélisation : "Qu' il serait beau -disait le Pape François-,si chacun de vous, le soir pouvait dire : aujourd' hui à l' école, à la maison, au travail, guidé par Dieu, j' ai accompli un geste d' Amour envers mon camarade, mes parents, une personne âgée. Nous chrétiens nous ne sommes pas choisis par le Seigneur pour de petites bricoles" mais pour aller toujours au-delà, de l' avant, vers les grandes choses! (Pape François. Homélie du dimanche 28 avril 2013). Saint Josémaria Escriva de Balaguer donna, un jour, ce conseil, valable pour nous tous, vous qui m' écoutez et moi qui, en cet instant, vous parle : il est "inutile de t' empresser à tant d' oeuvres extérieures, s' il te manque l' Amour. C' est coudre avec une aiguille sans fil. Quel dommage si, en fin de compte, tu avais fait "ton" apostolat au lieu de "Son" Apostolat!" (In "Chemin" n° 967).

Allez, mes frères! L' Eglise est Belle! L' appartenance à l' Eglise : cela est beau! L' Eglise est Belle, car au Nom du Christ Son Epoux et tant que dure ce monde, elle nous donne pour toute notre vie et le fil et l' aiguille : le fil, c' est le Commandement nouveau de l' Amour, l' aiguille, c' est notre vie! A nous donc, de tisser, jour après jour, tranquillement et minutieusement le beau vêtement de l' Amour qui, de cette terre nous mènera à la Jérusalem nouvelle!

Amen.

"A LA FIN, SEUL L' AMOUR EST DIGNE DE FOI ET APPARAÎT CREDIBLE".

PAPE BENOIT XVI.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Paroisse Saint Joseph des Falaises
  • Contact

Recherche

Liens